• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Critérium du Dauphiné 2019 : Fuglsang vainqueur pour la deuxième fois

Jakob Fuglsang (Astana) a remporté pour la deuxième fois le Dauphiné. / © Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Jakob Fuglsang (Astana) a remporté pour la deuxième fois le Dauphiné. / © Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Le Danois Jakob Fuglsang a remporté le Critérium du Dauphiné 2019 et le Néerlandais Dylan van Baarle s'est imposé lors de la 8e et dernière étape, 113,5 km de parcours sur un terrain de montagne entre Cluses en Haute-Savoie et Champéry en Suisse, ce dimanche 16 juin. 

Par A.A. (avec AFP)

Le Critérium du Dauphiné 2019 a été remporté par le Danois Jakob Fuglsang (Astana), ce dimanche 16 juin, à Champéry (Suisse), deux ans après son premier succès. Le Néerlandais Dylan van Baarle (Ineos) s'est adjugé la 8e et dernière étape, 113,5 km de parcours sur un terrain de montagne entre Cluses en Haute-Savoie et Champéry.

Il s'agit de la deuxième victoire en deux jours pour la formation Ineos pourtant privée depuis mercredi de son chef de file britannique Chris Froome. L'Américain Tejay Van Garderen, deuxième à 20 secondes, et l'Allemand Emanuel Buchmann complètent le podium de la 71e édition.

 

Yates contraint d'abandonner

Le Britannique Adam Yates, qui occupait la deuxième place du classement général, a abandonné dimanche le Dauphiné à moins de 50 kilomètres de l'arrivée. Yates était pointé à 8 secondes seulement du Danois Jakob Fuglsang au départ de l'étape à Cluses. Au moment de son abandon, le Britannique figurait dans le peloton principal. Son équipe Mitchelton a expliqué l'abandon de Yates par des maux d'estomac. Sans son rival le plus proche, Fuglsang n'a eu qu'à contrôler ses adversaires qui n'ont pas chercher à attaquer dans la dernière étape. 

Au lendemain du succès du Néerlandais Wout Poels, van Baarle a disposé de son dernier compagnon d'échappée, l'Australien Jack Haig. Le duo s'est détaché dans l'avant-dernière montée, la côte des Rives, d'un groupe échappé depuis le 13e kilomètre.

Le Néerlandais, formé à la piste, a un profil de coureur de classiques (4e du Tour des Flandres 2017). Mais le profil de la dernière étape du Dauphiné, s'il était accidenté (7 montées répertoriées en 113,5 km), ne présentait pas de pente très raide ou de grands cols.

Fuglsang, âgé de 34 ans, a gagné en avril l'un des "monuments" du cyclisme, la classique Liège-Bastogne-Liège. Dans le Tour de France, qu'il disputera en tant que leader de l'équipe Astana, son meilleur résultat est jusqu'à présent une septième place en 2013.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'une usagère du TER Lyon Ambérieu

Les + Lus