• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Décès de 2 pisteurs en Haute-Savoie : “L'impensable s'est produit, on a besoin de comprendre” Pascal Tournier

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Infiniment choqué, comme l'ensemble de la station, Pascal Tournier, directeur général du Grand Massif, a accepté de s'exprimer ce dimanche 13 janvier sur France 3 Alpes, après la mort de deux pisteurs, tués alors qu'ils déclenchaient une avalanche préventive à Morillon en Haute-Savoie

Par I.G

L'accident s'est produit alors que les pistes n'étaient pas encore ouvertes, et que les pisteurs procédaient à un déclenchement d'avalanche préventif, alors que le risque était marqué "fort" de 4 sur 5 sur les massifs des Alpes. Les deux pisteurs sont morts lors de la manipulation des explosifs. Le drame s'est déroulé dans le secteur des Lanches, dans la station de Morillon. L'enquête a été confiée au PGHM de Chamonix qui s'est aussitôt rendu sur les lieux.

"L'impensable s'est produit, on a besoin de comprendre" a déclaré ce soir Pascal Tournier, Directeur général du Grand Massif. " On ne sait toujours pas ce qu'il s'est passé, on a besoin de comprendre".

Le PGHM est en charge de l'enquête. On ignore encore pour l'instant pourquoi la charge a explosé. Les deux pisteurs artificiés, et spécialisés, avaient près de 20 ans d'expérience. Ils étaient âgés de 44 et 53 ans.

Ce déclenchement avait été décidé dans le cadre de la procédure classique, PIDA, qui définit les modes d'action et avait préconisé un mode d'action manuel, dans ce secteur qu'il fallait sécuriser alors que le risque d'avalanche était fort.


 Pascal Tournier dans le 19/20 de France 3 Alpes. 
(Direct Jordan Guéant & Aurélie Massait-Salamanca)
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Drôme : la détresse des arboriculteurs et viticulteurs 

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer