Descente d'Evian-Thonon-Gaillard: "vous ne pouvez pas savoir comme je suis triste", Pascal Dupraz

Publié le Mis à jour le

Pascal Dupraz, le technicien haut-savoyard a gagné son pari en permettant à Toulouse d'accomplir une "remontada" inédite pour arracher son maintien en Ligue 1. Pour autant, l'ancien coach d'ETG a avoué sa grande tristesse, appprenant la bascule de son club de coeur en National. 

Pascal Dupraz a réussi un sacré coup à Toulouse, en faisant croire à un groupe qui n'avait remporté que 4 rencontres en 28 journées qu'il avait encore son destin entre ses pieds malgré toutes les évidences statistiques. En 10 matches, le TFC a repris 18 points sur 30 possibles et s'est sauvé. 

En revanche, à 700km de Toulouse, Evian-Thonon-Gaillard a sombré, malgré sa dernière victoire 4-1 sur Nîmes. La bascule en National est entérinée. 

"Vous pouvez pas savoir comme je suis triste, vous ne pouvez pas passer 25 ans de votre vie et faire ce que j'ai fait pour ETG sans être peiné", a expliqué Pascal Dupraz lors d'une conférence de presse. Et l'ancien coach d'Evian de se lancer dans une tirade lapidaire dont il a le secret: "la faute à des incapables, même si j'ai aussi des responsabilités."

Au cours de ce point-prese, Dupraz a évoqué les budgets fluctuants d'ETG au gré desquels il devait construire une équipe. Il a aussi parlé de son père, Jo Dupraz, "qui y a mis du pognon", "il l'a fait pour soutenir son fils et pour faire un sorte que 1.000 gamins jouent au foot". Et une nouvelle fois, Pascal Dupraz s'en est pris à Luis Fernandez, soupçonné d'avoir joué les conseillers de l'ombre comme il était proche de Bakhtiar (président d'ETG). 

Interview France 3 Midi-Pyrénées
durée de la vidéo: 03 min 01
Interview de Pascal Dupraz sur ETG