• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

En Haute-Savoie, le “gang” des chalumeaux était sûrement un duo

Un des commerces visés par les cambrioleurs au chalumeau / © Google Street View
Un des commerces visés par les cambrioleurs au chalumeau / © Google Street View

Grâce à une audition clé, des enquêteurs d'Annemasse pensent avoir résolu une série de cambriolages commis à l'aide d'un chalumeau, à l'automne 2012. Une des sociétés touchées avait été partiellement détruite par un incendie. 

Par Franck Grassaud

Autour d'Annemasse, la série avait fait grand bruit en octobre 2012. Pendant une dizaine de jours, des malfaiteurs s'en étaient pris à huit entreprises du secteur, principalement des commerces. Leur technique ne passait pas inaperçue: ils découpaient les portes et rideaux métalliques avec un chalumeau.

Lors d'une de ces équipées, à Vétraz-Monthoux, "Brico Dépôt" avait pris feu. Leur dernier rendez-vous au "Métro" de Ville-la-Grand allait tourner court. Pour une raison inconnue, ils prenaient la fuite, laissant sur place leur chalumeau et leur véhicule. La nuit suivante, un nouveau véhicule et un nouveau chalumeau étaient dérobés. Ces cambrioleurs imaginaient sûrement reprendre du service mais l'un d'eux allait être interpellé. Lors de son audition, il expliquait avoir acheté l'utilitaire à un autre homme, dont il donnait le surnom. 

Il aura fallu plusieurs mois pour arriver à déterminer qui se cachait derrière ce sobriquet. Entre-temps, l'homme en question était passé derrière les barreaux pour une autre affaire. Le 3 décembre, il a été extrait de la Maison d'Arrêt pour être entendu. Reconnaissant le vol d'un chalumeau et d'un utilitaire, il a nié les cambriolages. En attente d'investigations complémentaires, il a regagné sa cellule. Pour les policiers, il demeure un des deux suspects. 

Sur le même sujet

Eugène Christophe parle de la naissance du maillot jaune

Les + Lus