Cet article date de plus de 7 ans

Evian-Thonon-Gaillard met une fois encore le PSG en bouteille

Le rose n'est décidément pas la couleur des Parisiens. Après une belle claque en Coupe de France la saison dernière, le PSG a de nouveau tendu la joue à ETG et le club haut-savoyard ne s'est pas privé pour remettre ça. Score final 2 à 0 pour les Alpins!
La joie des joueurs d'ETG
La joie des joueurs d'ETG © AFP
Tous les pronostiqueurs promettaient un 37e match sans défaite au PSG. Il n'en sera rien. Par un froid glacial, le Stade d'Annecy s'est transformé en chaudron et a "dégivré" son équipe. Cela n'a pas été sans mal.

Tant du côté d'ETG que du PSG, la prestation est restée brouillonne. Paris a commencé par prendre le dessus: Digne a tenté de faire avancer le score à la 12e minute, Ménez a raté une tête face au but à la 35e et une reprise à la 40e. A la mi-temps, le miracle ne planait pas encore sur les joueurs de Haute-Savoie. Mais le divin Nsikulu a offert un plat du pied gauche qui a changé la donne. 1-0 à la 75e. Le Parisien Pastore aurait bien voulu égaliser mais c'était sans compter sur un bon portier des Alpes. Sougou a alors voulu avoir le dernier mot et, 12 minutes après le premier but, le tableau affichait brusquement 2-0. 

Réactions


Auteur du premier but, Clarck Nsikulu a déclaré sur beIN SPORT: "On n'a pas très bien abordé les matchs contre Lorient et Bastia. Mais on avait à coeur de faire rêver nos supporters et on espère continuer face à l'ASSE." 

Le coach, Pascal Dupraz est, lui, apparu partagé après la rencontre: "C'est merveilleux pour tout un peuple, un public, une région", a-t-il déclaré au micro de beIN SPORT, "il faut féliciter les joueurs mais je retiens aussi qu'on n'a que 19 points. Je suis partagé car je vois que quand ils veulent, ils sont capables de tout. C'est bien malheureux qu'ils n'exploitent pas souvent leurs qualités."

durée de la vidéo: 01 min 06
Interview Pascal Dupraz


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
etg football sport