Evian-Thonon-Gaillard - Paris SG, y a-t-il le feu au lac?

L'ETG FC après la victoire contre le PSG en Coupe de France / © AFP
L'ETG FC après la victoire contre le PSG en Coupe de France / © AFP

Mercredi 4 décembre, ETG recevra le PSG. Curieusement les Parisiens, très largement en tête au classement de la L1, ne gardent pas un souvenir impérissable de leurs passages à Annecy. 

Par France 3 Alpes avec AFP

Les deux derniers voyages du PSG en Haute-Savoie ont senti le soufre, et le club de la capitale n'en garde pas précisément de bons souvenirs.

Avril 2013: une défaite en quart de finale de Coupe de France (1-1 a.p., 4-1 t.a.b., avec des échecs d'Ibrahimovic et Thiago Silva), puis 10 jours plus tard une courte victoire 1-0 achevée dans un climat délétère (quatre cartons rouges). C'était un PSG sur les nerfs, tout proche de son titre de champion mais bardé d'incertitudes, notamment autour de Carlo Ancelotti.

Mercredi soir, Paris se présentera au Parc des Sports d'Annecy avec beaucoup plus de sérénité, et une puissance de rouleau-compresseur, sous lequel est passé Lyon dimanche dernire (4-0). L'unique incertitude, bien maigrelette, concerne Pastore, qui a disputé son troisième match en entier seulement de la saison. Les difficultés de l'Argentin, auteur des deux buts parisiens contre Evian-Thonon-Gaillard en avril, ont amené Laurent Blanc à passer du 4-3-3 au 4-4-2. Matuidi, ménagé lors de la première période contre l'OL, pourrait ainsi réintégrer le 11 de départ.

Comptez sur nous pour ne rien lâcher"


La situation est évidemment plus critique du côté d'ETG, 16e du classement et avant-dernière défense de L1. Mais son entraîneur Pascal Dupraz ne s'avoue pas vaincu, loin de là. "Face à Paris nous ferons tout pour résister, et comptez sur nous pour ne rien lâcher, a-t-il lancé dimanche. Mettez une pièce sur nous au loto sportif!"

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus