Le groupe de décolletage Maike Automotive est placé en procédure de sauvegarde (Haute-Savoie)

© Google Street View
© Google Street View

Mauvaise passe pour Maike Automative, le groupe leader du décolletage en Haute-Savoie. Début août, il a été placé en procédure de sauvegarde. Et l'une de ses sociétés, Franck et Pignard, se retrouve en redressement judiciaire. 

Par LC

Début août, le couperet est tombé pour le groupe de décolletage Maike Automotive, basé à Bonneville en Haute-Savoie. Il est désormais placé en procédure de sauvegarde qui consiste à maintenir les emplois, d'assurer l'apurement du passif et la réorganisation de l'entreprise. 

D'après une information de France Bleu, l'entreprise perdrait 16 millions d'euros par an, pour un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros. 

Pour rappel, Maike Automotive est à la tête de trois entreprises en Haute-Savoie: EMT, Précialp et Franck et Pignard qui produisent des pièces pour les grands groupes automobiles.

Le groupe, qui compte un millier d'employés en Haute-Savoie, doit subir aussi le redressement judiciaire d'une de ses sociétés, Franck et Pignard située à Thyez. Pour le moment, aucun licenciement n'a été annoncé pour cette entreprise de 500 salariés. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Quand Johnny Hallyday préparait le Rallye de Tunisie avec Georges Groine

Près de chez vous

Les + Lus