En Haute-Savoie, la distillation est une pratique ancestrale qui se transmet de père en fils

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Dans quelques jours, s'achève la saison de distillation. Un travail qui débute avec l'arrivée de l'automne et s'achève avec la venue du printemps. Une pratique ancestrale que perpétuent à Marcellaz-Albanais, en Haute-Savoie, les distillateurs ambulants, Daniel et Adrien Beauquis.

Par Mai-Linh Nguyen-Stephan

Les Beauquis travaillent depuis toujours en famille ! Quand l’alambic tourne, c'est toujours en présence du père et du fils. 

Depuis 42 ans maintenant, ils distillent de la pomme, de la prune, du coing et toutes sortes de fruits. 

« Nous sommes bouilleurs ambulants, distillateurs de profession. J’ai une machine en Haute-Loire, une dans la Loire et autrement, on fait 4 autres départements avec celle qui ambule » explique le distillateur. 

Le vieil alambic date de 1936, seuls les tonneaux en bois sont encore d'origine, et depuis deux ans, Adrien prend la suite de son père. 

Le fils Beauquis connaît bien les traditions comme celle qui consiste à profiter de la vapeur produite pour cuire le saucisson. Il maîtrise aussi toutes les étapes de la distillation.

Dans quelques jours, la vieille machine sera remisée jusqu'en septembre prochain. 

L'automne venu, elle reprendra le chemin des villages et des hameaux pour perpétuer cette activité ancestrale qui pourrait bien disparaître un jour.

Reportage de Denis Vigneau-Dugué, Gilles Ragris et Thao Huynh
 

 

Sur le même sujet

Notre page consacrée à l'affaire Meunier dans le JT du 22 octobre

Les + Lus