Haute-Savoie : il s'enfuit à travers champ, heurte un arbre et tente d'avaler sa carte SIM pour échapper aux gendarmes

La route de la Nérulaz, à Groisy, où se sont déroulés les faits. / © Google Street View
La route de la Nérulaz, à Groisy, où se sont déroulés les faits. / © Google Street View

Jeudi 16 janvier en début d'après-midi, un contrôle des gendarmes de la brigade de Groisy, en Haute-Savoie, ne s'est pas déroulé comme prévu. Les apercevant, le conducteur s'enfuit à travers champ, sa voiture heurte un arbre, il continue sa course à pied et tente finalement d'avaler sa carte SIM. 

Par Sophie Marechal

C'est un contrôle de gendarmerie qui s'est terminé en course-poursuite à travers champ et forêt. Jeudi 16 janvier aux alentours de 14h30, la brigade la commune de Groisy, en Haute-Savoie, a tenté de contrôler un homme à bord d'une voiture stationnée au bord de la route de la Nérulaz. 

A la vue des forces de l'ordre, le conducteur, un ressortissant albanais de 23 ans, démarre quatre à quatre et s'enfuit droit dans le champ cultivé qui lui fait face. Un gendarme parvient alors à briser la vitre gauche, mais le véhicule poursuit sa course. Quelques mètres plus loin, il est soudainement stoppé par la rencontre inattendue d'un tronc d'arbre.  


Le fuyard a tenté d'avaler sa carte SIM

Le fuyard abandonne alors son véhicule, continue à travers champ, puis pénètre dans une forêt dense où les gendarmes perdent sa trace. Arrivé à lisière du bois, de l'autre côté et quelques minutes plus tard, les forces de l'ordre le repèrent à nouveau et se précipitent à sa hauteur. Mais le jeune homme casse alors son téléphone et tente d'avaler sa carte SIM.

L'individu est finalement interpellé par les gendarmes. Il est trouvé en possession de 925 euros, 1300 CHF, 100 denar macédoniens et 700 lek albanais. Une équipe cynophile est engagée pour rechercher d'éventuels stupéfiants. Le chien marque la voiture, mais aucun produit n'est découvert. Les recherches menées dans les bois se révèlent également infructueuses. 


En situation irrégulière, il a été placé en centre de rétention administrative

En situation irrégulière, le ressortissant albanais a été conduit immédiatement au centre de rétention administrative de Lyon. Il fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français sans délai. Il sera également poursuivi pour refus d'obtempérer.

Une enquête concernant un trafic de stupéfiants présumé a été ouverte, dont la communauté de brigades (COB) d'Annecy-le-Vieux a été chargée.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus