Haute-Savoie : la gendarmerie prend soin de ses élus avec l'opération #PrésentsPourLesÉlus

C'est une opération pilotée par la préfecture qui a décidé de prendre soin des élus et leurs problèmes quotidiens dans chaque département. Baptisée #PrésentsPourLesÉlus, elle va leur permette d'être en contact plus étroit avec les gendarmes du département pour améliorer l’offre de sécurité et apporter un service adapté au territoire.

Baptisée #PrésentsPourLesÉlus, une opération pilotée par la préfecture va permettre aux élus du département d'être en contact plus étroit avec les gendarmes du département pour améliorer l’offre de sécurité et apporter un service adapté au territoire.

La gendarmerie nationale avait expérimenté ce nouveau dispositif au printemps dernier et il va se mettre en place. #PrésentsPourLesÉlus est piloté par les préfectures de chaque département. Il s'agit d'une opération "de contact, de proximité et de confiance à destination des élus, afin de mieux répondre à leurs attentes et préoccupations dans les territoires", selon le communiqué envoyé par la préfecture de Haute-Savoie.

Concrètement, il s'agit de la généralisation du dispositif de consultation et d'amélioration du service (DCAS) qui prévoit le recueil par la gendarmerie des attentes concrètes des élus afin d'améliorer la qualité du service et d'optimiser la présence de voie publique des gendarmes.

Il s'agit aussi de tenir compte de la perception des actions de la gendarmerie par le biais d'un sondage en ligne. D'ailleurs, les outils numériques actuels seront mis à contribution dans ce dispositif.

Un lien plus étroit entre gendarmerie et élus

Il comprend plus largement, le recueil des plaintes des élus en mairie ou dans tout autre lieu à leur convenance, grâce à l'outil informatique Ubiquity, mais aussi la mise en œuvre aussi d'un dispositif d'alerte SMS à destination des élus pour les informer dans les meilleurs délais de faits commis dans leur commune.

Les élus seront également conviés à des immersions dans les gendarmeries afin d'améliorer leurs connaissances en matière de sécurité. Ils bénéficieront également de l'application smartphone "Gend'Elus", développée en lien avec l'Association des maires de France pour faciliter le contact et la diffusion d'informations concrètes vers les mairies.

Des actions de sensibilisation aux risques particuliers auxquels sont confrontés les élus seront menées. Des mesures qui tombent plutôt bien alors que certains élus sont quotidiennement menacés dans leur sécurité à l'heure de la pandémie et des antivax et antipass.

Les élus seront également mieux armés dans le domaine de la cybersécurité ainsi que dans la prévention des violences intrafamiliales et dans la lutte contre les atteintes à l'environnement.

Au printemps dernier, la Haute-Savoie avait participé à l'expérimentation menée par la gendarmerie nationale, 54 % des maires du département avaient répondu présent. Reste la mise en œuvre.