Haute-Savoie : la vallée de l'Arve repasse en vigilance rouge pollution

Publié le Mis à jour le

La préfecture de la Haute-Savoie a replacé, ce mercredi 26 janvier, la vallée de l'Arve en vigilance rouge pollution. L'épisode de pollution "s'intensifie" dans le département, selon la préfecture.

L'épisode de pollution se poursuit dans la vallée de l'Arve. Ce mercredi 26 janvier, face à une nouvelle dégradation de la qualité atmosphérique, la préfecture de la Haute-Savoie a replacé la vallée de l'Arve en vigilance rouge pollution.

"L’épisode de pollution en cours en Haute-Savoie s’intensifie. Les conditions restent anticycloniques avec un ciel dégagé et des températures froides la nuit, entrainant une hausse des émissions de particules liées au chauffage", explique la préfecture dans un communiqué.

Le document précise également : "Par ailleurs, les masses d’air sont stables et les inversions de températures favorisent l'accumulation des polluants."

Cette vigilance rouge s'accompagne de nouvelles mesures pour limiter les dégagements de polluants.

Pour les résidents :

  • Interdiction d’utiliser des chauffages individuels au bois d’appoint ou d’agrément (cheminées, poêles...) ;
  • Réduction de la température de chauffage des bâtiments à 18 °C ;
  • Interdiction du brûlage des déchets et de l’écobuage : les éventuelles dérogations sont suspendues (cette interdiction s’applique également aux collectivités, aux agriculteurs et entreprises d’espaces verts) ;
  • Interdiction des feux d’artifice ;
  • Interdiction d’effectuer des travaux d’entretien ou de nettoyage avec des outils non électriques (tonte pelouse, taille haie etc.)ou à base de solvants organiques ( peinture, vernis..) ;
  • Interdiction d’utiliser des groupes électrogènes.

Pour les transports, à compter de jeudi 27 janvier, 5 heures :

  • Abaissement de la vitesse de 20km/h (pour les vitesses supérieures ou égales à 90km/h) ;
  • limitation de la vitesse à 70km/h pour les axes dont la vitesse autorisée est égale à 80 m/h ;
  • Renforcement des contrôles de pollution des véhicules ;
  • Réduction de 50 % du temps d’entraînement et d’essai des compétitions de sports mécaniques ;
  • Circulation différenciée pour les poids-lourds de plus de 3,5t (PL) sur tous les axes routiers du bassin d’air. Seuls les poids-lourds munis d’une vignette Crit’Air 0 à 4 sont autorisés à circuler. Les poids-lourds sans vignette ou munis d’une vignette Crit’Air 5 ont l’interdiction de circuler ;
  • Essais moteur d’aéronef non préparatifs à un vol sont reportés et les tours de piste d’entrainement sont interdits.

Mi-janvier, la vallée de l'Arve avait déjà été placée en vigilance rouge pendant cinq jours. Le bassin d'air, qui couvre Chamonix, Cluses ou encore Bonneville, était repassé en orange depuis. La situation inquiète notamment des élus locaux qui ont interpellé l'Etat.

Le bassin grenoblois également en vigilance

La pollution s'est également invitée dans le bassin grenoblois, ce mercredi 26 janvier. La préfecture de l'Isère a déclenché la procédure d'"information-recommandation" face à un pic de pollution.

Il est notamment recommandé de :

  • S'éloigner des grands axes routiers aux périodes de pointe ;
  • Eloigner les enfants de la pollution automobile ;
  • Limiter les sorties durant l’après-midi (13h-20h) ;
  • Limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air, celles à l’intérieur peuvent être maintenues ;
  • En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prendre conseil auprès d'un pharmacien ou d'un médecin.