Haute-Savoie : un plan social en discussion ce mercredi 15 janvier avant la cession d'Eider au Coréen K2

La marque Eider pourrait être rachetée par le Coréen K2, leader du marché outdoor en Corée du Sud. / © Marion Feutry - France 3 Alpes
La marque Eider pourrait être rachetée par le Coréen K2, leader du marché outdoor en Corée du Sud. / © Marion Feutry - France 3 Alpes

La marque de vêtements de ski Eider pourrait être prochainement cédée à un groupe sud-coréen. Des négociations entre la direction de l'entreprise et le comité économique et social sont en cours ce 15 janvier. Une trentaine d'emplois pourraient être supprimés à l'issue d'un plan social.  

Par SMl

Fondée en 1962, la marque de vêtements de ski et d’outdoor Eider, propriété du groupe Millet Moutain Group, pourrait devenir coréenne d’ici quelques mois. Le leader du marché en Corée du Sud, le groupe K2, a fait une proposition de rachat au mois d’octobre dernier.

Celui-ci pourrait intervenir au premier semestre 2020, peu après la consultation entre la direction d’Eider et le comité économique et social, qui se tient ce mercredi 15 janvier, à Annecy, à la direction départementale du travail. Au centre des discussions, un plan social qui accompagnerait la cesssion.


31 postes pourraient être supprimés

Ce plan social pourrait aboutir à la suppression de 31 postes dont des chefs de produits, de développement et dix emplois à l'atelier de prototypage, commun au trois marques de Millet Mountain Group (Millet, Lafuma, Eider). En plus de ces suppressions de postes, six modifications de contrats devraient être effectuées. 

La direction assure vouloir encourager les volontaires à partir et promet des mesures d'accompagnement pour les salariés concernés. 


Des difficultés financières en cause

Le dirigeant de Millet Mountain Group, Frédéric Ducruet, plaide des difficultés financières auprès de France Bleu : "Les conditions environnementales ont obligatoirement des répercussions sur notre environnement économique. Aujourd’hui, les clients vont privilégier des produits qui sont plus détournables, qui pourront être utilisés aussi bien pour une balade à vélo, qu’en raquette, plutôt qu’un vêtement purement ski."  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus