INSOLITE. Haute-Savoie : 140 nageurs s'affrontent au championnat de France de nage en eau glacée

La championnat de France de nage en eau glacée a lieu du 29 février au 1er mars 2020 à Samoëns en Haute-Savoie. / © France 3 Alpes
La championnat de France de nage en eau glacée a lieu du 29 février au 1er mars 2020 à Samoëns en Haute-Savoie. / © France 3 Alpes

L'eau est à seulement 5°C mais les nageurs ne portent qu'un petit maillot de bain. À Samoëns, 140 nageurs s'affrontent pendant deux jours au Championat de France de nage glacée dans le lac au Dames de Samoëns. Une pratique peu connue qui est bonne pour le moral. 

Par FC avec Jean-Christophe Pain

"C'est incroyable ! Il faut tester !", s'enthousiasme Philippe. Le nageur participe au Championnat de France en eau glacée, qui a lieu du 29 février au 1er Mars à Samoëns, et en sortant de l'eau du lac des Dames, dont la température est de seulement 5°C, il se sent quelque peu euphorique. "D'un coup, on a une sensation de perte de repères. Ça n'avance plus, on a l'impression que la distance se rallonge."

En réalité, ce phénomène s'explique scientifiquement puisque le bain en eau glacée déclenche la sécrétion d'hormones - adrénaline, endorphine, cortisone - qui stimulent le cerveau pour défendre l'organisme face à l'agression du froid. "C'est là que l'on voit que le mental est extrêmement important, explique Alexandre Fuzeau,  médecin à la Fédération Française de Natation. Le mental génère la défense du corps. On ne peut pas dissocier le corps de l'esprit, ils fonctionnent ensemble. Et des psychiatres recommandent les bains en eau glacée pour lutter contre la dépression."

Malgré la température, il est interdit de porter une combinaison : seul le maillot de bain est autorisé. Mais il faut rester vigilant pour éviter l'hypothermie. La nage en eau glacée ne s'improvise pas. 

 

"C'est un défi personnel"

Au total, 140 nageurs participent à cette compétition. Jusqu'alors, la pratique restait confidentielle mais à présent, la Fédération Française de Natation voudrait la faire reconnaître par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Un souhait qui n'est pas pas partagé par Marion Joffle, championne du monde de nage en eau glacée. "La nage en eau glacée est un défi personnel. Je ne vois pas cela comme de la compétition. C'est magique parce quel que soit le pays, quelle que soit la couleur que l'on porte, on s'encourage tous. Il n'y a plus de nation, c'est un monde uni.
 






 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus