L'Aïd-el-kébir en Haute-Savoie : zoom sur l'abattoir de Saint-Martin-de-Bellevue

L'abattage rituel musulman est strictement encadré pour faire respecter les règles d'hygiène et de sécurité. A Saint-Martin-de-Bellevue, un abattoir temporaire s'ajoute, pour l'occasion, aux 2 abattoirs permanents du département. Environ 2400 moutons vont être abattus en Haute-Savoie pour l'Aïd. 

Par Jean-Christophe Pain

La célébration de l'Aïd-el-kébir est l'une des deux plus importantes fêtes musulmanes. Pendant 3 jours, ce rituel s'accompagne du sacrifice d'un animal, le plus souvent un mouton. 1600 vont être abattus dans l'abattoir temporaire de St-Martin-de-Bellevue. Chaque fidèle va débourser de 195 à 300 euros, selon l'animal, pour 15 à 25 kilos de viande. L'occasion de partager en famille, ou avec des amis.

Reportage Xavier Schmitt, Christian Matthieu et Mélanie Ducret
L'Aïd en Haute-Savoie
Intervenants : Anne Serre Présidente syndicat des éleveurs ovins de Haute-Savoie, Ibrahim Karsenty Fidèle musulman, Valérie Le Bourg Directrice départementale de la protection des populations

L'Aïd commémore le sacrifice que Dieu demanda au prophète Ibrahim, l'Abraham de la Bible. La fête dure 3 jours, mais elle est plus volontiers célébrée le premier jour. L'abattage rituel est assuré par un sacrificateur formé et agréé par les pouvoirs publics. L'abattage sans étourdissement des animaux est une dérogation légale pour respecter la liberté de culte. Mais tout le déroulement, de l'élevage à l'abattoir, est strictement encadré par les services de l'Etat.

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : connaissez-vous le jeu de la chasse aux galets ?

Les + Lus