Cet article date de plus de 6 ans

La barque "la Savoie" recherche des financements

La Savoie, barque à voiles typique du Léman, est en chantier pour une rénovation exceptionnelle. Mais l'association "Mémoire du Léman" ne peut plus financer ces travaux. Elle en appelle désormais à vos dons. 


Une barque à remonter le temps

En 1992 naissait l'association « Mémoire du Léman » avec l'objectif de reconstruire à l'identique une de ces grandes barques à voiles latines du XIXème siècle, objet symbolique de la culture lémanique. « La Savoie », galère d'eau douce, a en effet navigué entre 1896 et la fin des années 30 sur le grand lac franco-suisse. Elle transportait alors jusqu'à 200 tonnes de pierre de Meillerie, cette pierre française qui a bâti Genève et Lausanne.

Depuis 1997 et pendant 3 ans, au vu du public, « La Savoie » s'est bâtie au rythme du travail exceptionnel des charpentiers soutenus par tous les bénévoles de l'association. Au bout de 32 000 heures de travail, la barque mesure 35 mètres de long, pèse 100 tonnes et porte 350 m² de voilure. 

Au printemps 2000, c'était enfin le lancement devant près de 25 000 spectateurs du plus grand bateau de patrimoine reconstruit à ce jour en France. Dès 2001, "La Savoie" recevait sa voilure complète et depuis lors, elle navigue régulièrement de mai à octobre, toujours portée par ses bénévoles qui en sont devenus les animateurs, les historiens et les bateliers. 


Reportage Ingrid Pernet et Dominique Semet

durée de la vidéo: 01 min 46
Cherche fonds pour rénover la barque


Vieux gréement cherche financement 

Il manque  300 000 € à "La Savoie" pour naviguer au printemps prochain, et plus encore pour assurer définitivement la survie de la barque à partir de 2016. Les aides du Conseil Général de Haute-Savoie et de la Communauté de Communes du Pays d’Evian ne suffisent plus.

Grâce à la Fondation du Patrimoine, l'association lancé une grande souscription assortie d’importants avantages fiscaux.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire