Cet article date de plus de 5 ans

La Renaissance du Téléphérique de Salève en Haute-Savoie : il bat des records d'affluence

Le téléphérique du Salève bat des records de fréquentation. Les passagers se bousculent pour emprunter ses fameuses cabines rouges. 240 000 passages escomptés à la fin de 2015. +17% par rapport à 2014. L'installation, vieille de 85 ans, revit.

Reportage vidéo. Dire qu'il y a 40 ans, il a bien failli disparaître, face à la concurrence de la voiture notamment qui permettait finalement de s'offrir aussi, par la route, le même panorama depuis le Mont-Salève, sur Genève et le lac Léman.

L'installation, historique, n'a été redémarrée qu'en 1984, après 10 ans de fermeture et d'abandon. Elle connaît aujourd'hui un succès fulgurant. Touristes, promeneurs du dimanche ou parapentistes, on se bouscule au pied des cabines: 4 minutes 30 de trajet, 600 mètres de dénivelé et une arrivée au coeur du Salève, à 1100 mètres d'altitude.

Aujourd'hui, le téléphérique surfe sur une image de moyen de transport "écologique et atypique", et renaît.

Reportage de Marion Feutry, Serge Worreth & Laetitia Di BIn
durée de la vidéo: 01 min 38
Au téléphérique de Salève




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie tourisme