Législatives 2017. Le Front National en net recul en Haute-Savoie

Le Front National est en net recul en Haute-Savoie. Il fait les frais de la très bonne performance de La République en Marche qui arrive en tête dans les 6 circonscriptions du département. Un mauvais score à mettre aussi sur le compte de l'abstention : moins d'un électeur sur deux est allé voter.

Par Yann Gonon

La vague LREM a presque tout emporté en Haute-Savoie comme dans de nombreux départements ce dimanche 11 juin 2017. Sur les 6 circonscriptions que compte le département, les candidats estampillés "La République en Marche" arrivent en tête partout. Les premières victimes sont les candidats Les Républicains et notamment les députés sortants jusqu'à présent élus sans difficulté sur cette terre "de droite". Mais le Front National a aussi beaucoup perdu à l'occasion de ce premier tour des législatives.


Des scores divisés par 2 par rapport à la Présidentielle



Le constat est sans appel : le Front National voit ses scores divisés par 2 sur presque toutes les circonscriptions par rapport à la Présidentielle. Dans la deuxième circonscription (Annecy-Seynod), Marine Le Pen avait capitalisé 16,2 %, le candidat FN Vincent Lecaillon doit se contenter lui de 8,79 % des voix. Il est l'un des rares représentants du FN à avoir réagi sur les réseaux sociaux.

Même ordre de grandeur dans la 4ème circonscription : le candidat FN ne réalise que 9,65 % des suffrages alors que Marine Le Pen avait atteint 18,7 % à la Présidentielle.

Même dans les circonscriptions les plus favorables au vote frontiste, le score du candidat FN est en net recul. Dans la vallée de l'Arve notamment, fief du décolletage, le vote FN s'effrite : dans la 6ème, Marine le Pen avait atteint 19,9 % mais le candidat FN Karam Aoun doit se contenter de 9,04 %. Même chose à Bonneville où le score du FN passe de 22,2 % à 11,91 % entre la Présidentielle et ce premier tour des législatives.

 

L'abstention explique en partie le recul du FN



L'explication du recul du FN tient d'abord dans les scores sans appel des candidats LREM qui arrivent en tête dans les 6 circonscriptions. Ils écrasent la concurrence et relèguent les poursuivants très loin. L'autre explication, c'est l'abstention qui atteint un niveau record. C'est le cas au niveau national où à peine 1 électeur sur 2 s'est déplacé. C'est le cas aussi en Haute-Savoie où la participation n'atteint jamais les 50 %. C'est dans 1ère circonscription (Annecy) que les électeurs se sont le plus déplacés (49,9% de participation) et c'est dans la 4ème (Annemasse) que la participation est la plus faible (42,24 %).

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus