Législatives en Haute-Savoie : portrait d'une candidate En Marche issue de la société civile

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur
© France 3 Alpes

Véronique Riotton sera la candidate de La République en marche dans la première circonscription de Haute-Savoie. Cette consultante coach en entreprise de 47 ans, novice en politique, a été charmée par le programme d'Emmanuel Macron.

De consultante coach en entreprise à députée de la première circonscription de Haute-Savoie, il n'y a qu'un pas... que Véronique Riotton espère franchir en se mettant En Marche.

Habitante de Dingy-Saint-Clair, près d'Annecy, cette Haut-savoyarde de 47 ans fait partie des 428 candidats de la République en marche aux élections législatives. et même de la moitié de candidats issus de la société civile.



Novice en politique


C'est un pari osé qu'a réalisé Emmanuel Macron en présentant une liste composée de nombreux novices. C'est le cas de Vérônique Riotton, qui n'a "jamais été engagée en politique" à l'exception d'une "liste municipale dans mon village qui n'avait pas abouti" mais chez elle, "la confiance en la politique était là depuis quelques années."

Lorsque Emmanuel Macron s'est rendu à Annecy, en septembre 2016, elle a "découvert un homme éminemment brillant, porteur d’un projet novateur". Son projet et sa vision du travail "ont fait mouche dès le début".

J'ai souvent eu à rapprocher deux mondes qui ne se parlaient pas


Dépasser le clivage gauche-droite, rassembler autour d'idées novatrices... ces valeurs ont trouvé leur écho dans le parcours de Véronique Riotton, mère de deux enfants. 


Entre un cursus de sport-étude en patinage artistique à Annecy dans sa jeunesse et son activité de coach sportive auprès d'entreprises, en indépendante, la Haut-Savoyarde a l'habitude de la conciliation. "J'ai souvent eu à rapprocher deux mondes qui ne se parlaient pas" confie-t-elle. Les études et le sport, puis le sport et le travail.

Montrer l'exemple en tant que femme


Pendant la campagne présidentielle, elle a porté le projet du candidat Macron au Grand Annecy, où elle a tracté, collé, distribué les tracts d'En Marche pour "montrer l’exemple qu’en tant que femme on peut être active dans un mouvement".

Aujourd'hui, la candidate se dit "très honorée de porter le projet au niveau local" même si "le boulot reste à faire". Les cinq semaines à venir, avant les législatives, risquent d'être sportives.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.