Montagne : "Le risque de coulées de neige et de chutes de séracs est élevé", les autorités appellent à la prudence pour le week-end de l’Ascension

Marqué par un redoux et de récentes chutes de neige en altitude, ce second pont du mois de mai devrait attirer de nombreux pratiquants de sports de montagne dans les Alpes du Nord. La préfecture de la Haute-Savoie appelle à la vigilance face au risque d'avalanches.

Comme une prolongation des vacances. Ce mercredi 8 mai lancera le coup d’envoi d’un long week-end de l’Ascension et coïncidera, selon les prévisions de Météo France, avec une remontée des températures dans les Alpes. Associé à des conditions ensoleillées, ce redoux pourrait attirer du monde en montagne. Mais aussi favoriser le déclenchement d’avalanches, sur lequel alerte la préfecture de Haute-Savoie ce lundi. 

"Il est recommandé la plus grande prudence dans les sorties en montagne", souligne-t-elle dans un communiqué, rappelant que "les domaines skiables sont désormais fermés et ne procèdent donc plus à la sécurisation des pistes et leurs abords". "Le risque de coulées de neige et de chutes de séracs (blocs de glace) en altitude est ainsi élevé à cette période de l’année", appuie-t-elle, alors que la limite pluie-neige se situe actuellement autour des 1800 m.

Risque "marqué"

Plusieurs massifs présentent un risque d'avalanches "marqué" (niveau 3) selon Météo France : Chablais, Beaufortain, Haute-Tarentaise, Vanoise, Maurienne, Haute-Maurienne et Mont-Blanc. Dans ce dernier secteur, les autorités insistent sur la nécessité d’adapter l’itinéraire envisagé aux conditions rencontrées.

Des précautions applicables aux skieurs, aux alpinistes comme aux randonneurs printaniers : "L'enneigement est encore abondant en altitude, appuie La Chamoniarde, le risque de dévissage est important, tout comme le risque de se perdre (sentiers et balisage invisibles)."

Les recommandations d’usages sont réitérées : s’informer de la qualité d’enneigement et des prévisions météorologiques, s’équiper de chaussures adéquates et de crampons adaptés aux névés, informer son entourage de l’itinéraire envisagé, partir avec le matériel adéquat, en état vérifié et des provisions suffisantes. Enfin, savoir réagir en cas d’accident et alerter le 112.

Chaque année, les avalanches emportent en moyenne 110 personnes en France. 

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité