Orages en Haute-Savoie : 800.000 euros débloqués pour les forêts dévastées

Les puissantes rafales de vent avaient déraciné de nombreux arbres dans la nuit du lundi 1er juillet en Haute-Savoie. / © M.-L. N.-S. / France 3 Alpes
Les puissantes rafales de vent avaient déraciné de nombreux arbres dans la nuit du lundi 1er juillet en Haute-Savoie. / © M.-L. N.-S. / France 3 Alpes

Après les violents orages survenus pendant l'été, le département de la Haute-Savoie et le conseil Savoie Mont-Blanc ont débloqué 800.000 euros pour les forêts dévastées. Les exploitants avaient perdus plusieurs centaines de milliers d'euros en une nuit tant les dégâts sont importants.

Par M.D.

Arbres sectionnés, déracinés... Un violent épisode orageux avait frappé les forêts de Haute-Savoie dans la nuit du lundi 1er juillet. Au total dans le département, environ 100.000 m3 de volumes de bois ont été dévastés, soit la moitié de la production annuelle. Face à ce constat, les acteurs publics se sont réunis vendredi 27 septembre pour "faire le point sur la situation".

Au total, 800.000 euros ont été débloqués pour les forêts des pays de Savoie dévastées par l'orage, annonce le président du conseil départemental de la Haute-Savoie qui a, de son côté, attribué 400.000 euros d'aides d'urgence en faveur des communes.
 

Le conseil Savoie Mont-Blanc alloue la même somme aux communes et groupements de propriétaires forestiers privés impactés par les intempéries de l'été. Cette enveloppe sera notamment attribuée aux travaux de sécurisation des sites : "abattage et débardage des bois sur les parcelles sinistrées et autres travaux de mise en sécurité et nettoyage des sites", précise l'instance dans un communiqué. Une première programmation d'aides sera délibérée au prochain conseil d'administration, le 7 novembre.

La commune de Magland, près de Sallanches, avait été particulièrement touchée par les dégâts. Près de la moitié des arbres y ont été sectionnés, soit l'équivalent de 600 terrains de football. Pour les exploitants, c'est une dizaine d'années d'exploitation qui a été ravagée en quelques heures, soit une perte de plus d'un million d'euros.

 

Sur le même sujet

Cérémonie de passation du Drapeau de la Résistance à Oyonnax (Ain)

Les + Lus