PHOTOS. Orages : les forêts de Haute-Savoie dévastées par les intempéries, l'ONF appelle à la prudence

En Haute-Savoie, les orages du lundi 1er juillet ont dévasté des centaines d'hectares de forêts, surtout dans les environs de Magland. Plusieurs sentiers forestiers sont toujours impraticables, l'ONF appelle tous les promeneurs à la prudence face à la dangerosité du secteur.

L'épisode orageux qui a frappé la Haute-Savoie dans la nuit du lundi 1er juillet n'a pas épargné les forêts. Arbres sectionnés, déracinés... des centaines d'hectares ont été dévastés par les intempéries et des tornades de faible intensité. Des rafales de vent atteignant parfois les 100 km/h ont été enregistrées.

La commune de Magland, près de Sallanches, est particulièrement concernée par les dégâts. Près de la moitié des arbres y ont été sectionnés, soit l'équivalent de 600 terrains de football ou 30 000 mètres cube de bois perdus. Pour les exploitants, c'est une dizaine d'années d'exploitation qui a été ravagée en quelques heures, soit une perte de plus d'un million d'euros.
 

L'accès aux chemins forestiers sur le versant des Aravis a été suspendu par arrêté municipal en raison de la dangerosité du secteur. Dans ce contexte, "l’ONF appelle à la plus grande prudence et déconseille fortement de se rendre en forêt ces prochains jours dans le département". Des arbres fragilisés et des branches cassées peuvent encore tomber dans les prochains jours, rappelle l'Office national des forêts.
 
"La première règle de sécurité, c'est de ne pas couper les arbres soi-même et de laisser les professionnels faire le boulot", indique Patrick Bouchard, technicien territorial à l'ONF. Constatation des dégâts, réouverture des voies d’accès aux habitations situées dans les massifs forestiers... L'ONF est à pied d'oeuvre depuis quelques jours, en Haute-Savoie, pour rendre les forêts à nouveau pratiquables. Mais les dégâts sont encore bien visibles dans le massif forestier qui va de Nancy-sur-Cluses à Sallanches. Voici quelques photos pour comprendre l'étendue des dégâts.