• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Que va devenir le haras d'Annecy (Haute-Savoie)?

Protégé comme monument historique, le haras d'Annecy est situé dans un parc arboré en plein coeur de la ville.
Protégé comme monument historique, le haras d'Annecy est situé dans un parc arboré en plein coeur de la ville.

Certain désormais de tomber dans le giron de la commune, le magnifique haras d'Annecy doit trouver un nouveau souffle. Les trois hectares de terrain en plein coeur de la ville font déjà l'objet de plusieurs projets d'aménagement. 

Par Céline Aubert

C'est qu'il a du panache, ce fier bâtiment qui a traversé les âges. On croirait un château du 19e siècle... ce qu'il n'est pas loin d'être. "Les dépendances surtout, font penser à l'architecture des châteaux français", explique Eliane Masset. La guide-conférencière ne se lasse pas d'admirer le haras. 

"C'est vrai qu'on a une impression de majesté en le voyant... Mais il ne faut pas oublier que tout ici était avant tout utilitaire." Derrière les façades inscrites aux monuments historiques, il y a une activité équestre vieille de plus d'un siècle d'histoire. 

Le haras d'Annecy à la belle époque. / ©

Le haras d'Annecy a été créé en 1885. Juste après la guerre de 1870, on manquait alors d'étalons. A la Belle Epoque, dans les années 1910-1914, il y a eu ici jusqu'à 120 chevaux.





"Le cheval autrefois c'était tout", ajoute Eliane Masset, "il vous amenait vous marier, il vous amenait à votre enterrement... On vivait avec le cheval comme aujourd'hui avec la voiture". 

En 2007, le haras est fermé. Pendant six ans, la mairie va batailler pour le racheter. Elle sera retoquée par le Tribunal Administratif, avant de faire une proposition financière plus importante (7,4 millions d'euros). Depuis une dizaine de jours, elle est assurée d'en devenir la propriétaire. 

Quels projets pour le haras d'Annecy?
 

Reste à savoir ce que la ville va en faire... "J'ai déjà un engagement", précise Jean-Luc Rigaut, le maire d'Annecy, "faire une salle de convivialité où tous les Annéciens pourront se réunir, par exemple pour des thé-dansants ou des fêtes de famille".

Autre idée forte, un espace culturel pour faire un musée du cinéma d'animation ou encore un musée d'Art Contemporain. "Mais ça ne suffit pas, l'espace est immense, il faut que cet espace vive" conclut le maire. 

Pour l'instant, le Théâtre National de Bonlieu s'est installé dans une partie du haras, pour deux saisons. 

La reconversion des haras d'Annecy
Intervenants : Eliane Masset, guide-conférencière. Jean-Luc Rigaut, maire d'Annecy (UDI).




A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus