• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Qui était Alain Bertoncello, le militaire de Haute-Savoie tué en sauvant des otages au Burkina Faso ?

Alain Bertoncello / © Marine Nationale
Alain Bertoncello / © Marine Nationale

Alain Bertoncello est l’un des deux militaires tués dans la nuit du 9 au 10 mai 2019 au Burkina Faso lors d’une opération de sauvetage de 4 otages. Originaire de Haute-Savoie, Alain a passé plus de 7 ans dans la Marine nationale. C’était son choix, sa passion.
 

Par AH

Il faisait partie des forces spéciales françaises qui sont intervenues dans le nord du Burkina Faso pour libérer des otages dans la nuit du 9 au 10 mai.

Alain Bertoncello y a laissé sa vie.

Il recevra, comme son frère d’armes, le maître Cédric de Pierrepont, un hommage national aux Invalides mardi prochain.
 
 

Son métier, c’était son choix, sa passion


Alain Bertoncello a grandi en Haute-Savoie, dans la commune de Montagny-les-Lanches. Une petite commune de 700 âmes où tout le monde se connait.

La maire de Montagny se souvient bien d’Alain lorsqu’il était enfant. Il a fait sa scolarité, de la maternelle au CM2 dans l’école du village.

Elle garde "l’image d’un petit garçon plein d’énergie, qui pétillait, qui ne tenait pas en place."

"Ce métier de militaire lui convenait très bien", précise Monique Pimonow. "Il a choisi ce métier. Il voulait se sentir utile. Sauver des vies. C’était son métier et il adorait ça."
 
Ses parents, enseignants au lycée Lachenal à Annecy, l'ont laissé vivre sa passion.

Ils n’ont pas quitté la commune. Mais Alain avait des fourmis dans les jambes.

Une carrière dans la Marine nationale


Le 14 février 2011, à l’âge de 20 ans, il est entré dans la Marine nationale en rejoignant l’école de maistrance.

Il choisit le 1er mars 2012 la spécialité de fusilier marin et réussit le stage commando la même année.

Après 5 ans au commando Jaubert, il obtient le brevet de nageur de combat et rejoint le commando Hubert basé à Saint-Mandrier dans le Var, où il était affecté depuis juillet 2017.

De multiples missions à l’étranger


Après son entrée au sein des commandos marine, le maître Bertoncello a participé à des missions de défense des intérêts maritimes français aux Seychelles (protection des thoniers) et à plusieurs opérations extérieures au Qatar, au Levant et au Sahel ; théâtre sur lequel il était engagé depuis le 30 mars dernier.

Décoré à plusieurs reprises


La Marine nationale précise qu’Alain Bertoncello était titulaire d’une citation à l’ordre du régiment avec attribution de la Médaille d’or de la Défense nationale et était décoré de la Médaille d’Outre-mer pour le Moyen-Orient ainsi que de la Médaille d’argent de la Défense nationale.

Il aura passé plus de 7 ans au service de la Marine nationale.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hélicoptères qui survolent le village.

Les + Lus