Rodéo et Interpellation musclée d'un chauffard à Gaillard en Haute-Savoie

C'est en voyant arriver en trombes, une voiture de grosse cylindrée vers un feu rouge que les policiers de la BAC de Gaillard, mardi 14 juillet vers 23 heures, ont voulu arrêter son conducteur qui a refusé d'obtempérer. Il s'en est suivi ensuite un véritable rodéo jusqu'à l'arrestation.

Par Valérie Chasteland

Les faits se sont déroulés rue du Transval avec les gardiens de la paix de la brigade anti-criminalité, la BAC. L’intéressé conduisait un véhicule Audi à vive allure derrière le véhicule de police laissant craindre qu’il ne parviendrait pas à s’arrêter à l’approche du feu rouge. Les policiers se sont donc placés à sa hauteur une première fois, avertisseurs lumineux et sonores de police allumés. Ils lui ont intimé l’ordre de couper le moteur. L’individu semblait vouloir obtempérer et lorsque qu'un gardien de la paix s'est approché, le chauffeur a enclenché la marche arrière et pris la fuite rue de Vernaz où il a faillit percuter un véhicule circulant régulièrement en sens inverse.

Il s’est ensuite reporté sur la rue du Transval et a percuté un muret avant de heurter un véhicule en stationnement. Il a poursuivi sa route toujours à vitesse très élevée. Le véhicule s'est soulevé à hauteur de Satoriz, pour retomber sur le grillage et les containers poubelles avant de s’immobiliser au milieu de la route. Le conducteur s’en est extirpé indemne : les deux airbags avaient été déclenchés. De la fumée s’échappait du véhicule.

Après vérification avec les policiers suisses, il apparaissait que les plaques d'immatriculation ne correspondent pas au véhicule et que ce véhicule n’est plus autorisé à la circulation en Suisse depuis octobre 2013. Le chauffeur rebelle a été placé en garde à vue au commissariat d'Annemasse.

Sur le même sujet

Les + Lus