Sécurité : le tunnel du Mont-Blanc expérimente un nouveau système de surveillance

Plus de 1 000 tests par mois doivent être effectués pendant un an pour préparer la mise en service du nouveau système de pilotage du Mont-Blanc. / © France 3 Alpes
Plus de 1 000 tests par mois doivent être effectués pendant un an pour préparer la mise en service du nouveau système de pilotage du Mont-Blanc. / © France 3 Alpes

Un nouveau système informatique de surveillance et de maintenance sera bientôt mis en place dans le tunnel du Mont-Blanc. Plus sophistiqué, il devrait permettre de réagir rapidement à toute anomalie à l'intérieur du tunnel. De nombreux tests doivent encore être réalisés avant son inauguration.

Par France 3 Alpes

Huit heures de test par nuit, 12 000 tests en un an et 25 nuits de fermeture. C'est ce que représente le travail de vérification avant la mise en place d'un nouveau système de pilotage dans le tunnel du Mont-Blanc, qui permettra de superviser, grâce à l'informatique, toute la sécurité des lieux.

"On vérifie l'ensemble des équipements et l'ensemble des fonctionnalités point par point. On s'assure que tout est conforme avant de pouvoir mettre ce système en production c'est-à-dire avant de l'utiliser pour gérer le tunnel du Mont-Blanc", explique Grégory Schwarshaupt, responsable du département technique et informatique.

Des ventilateurs à air frais à la signalisation lumineuse, tout est vérifié pour que la sécurité des passagers du tunnel soit assurée. Pour ne pas revivre le drame du 24 mars 1999, lorsque 39 personnes sont mortes dans l'incendie d'un camion à l'intérieur du tunnel.

Reportage de M. Feutry, C. Mathieu et V. Muamba :

Tunnel du Mont-Blanc : des essais pour un nouveau système de surveillance
Intervenants : Cédric Petitcolin, chef de projet; Grégory Schwarshaupt, responsable du département technique et informatique.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus