Cet article date de plus de 3 ans

Tour de France 2018 : à quoi ressemblera l'étape inédite du Plateau des Glières, en Haute-Savoie ?

C'est l'ascension inédite du Tour de France 2018 : six km de lacets et de dénivelé pour atteindre le col des Glières, en Haute-Savoie. La traversée d'un lieu chargé d'histoire, qui s'annonce déjà comme "l"un des temps fort du Tour de France", selon les mots de son direction Christian Prudhomme. 
Le Plateau des Glières, en Haute-Savoie, est un lieu de mémoire de la Résistance.
Le Plateau des Glières, en Haute-Savoie, est un lieu de mémoire de la Résistance. © France 3 Alpes
"C'est dur mais super beau. Et comme ce chemin apparaîtra dans le Tour 2018, on voulait s'y attaquer", explique un amateur de la petite reine qui souffle sur sa bicyclette alors qu'il s'attaque à la montée du col des Glières, en Haute-Savoie.

Le 17 juillet 2018, l'ascension du Col des Glières, en Haute-Savoie, sera l'une des étapes les plus attendues de cette édition du Tour de France. Partant d'Annecy, les coureurs rejoindront le Grand Bornand, après 159 kilomètres pour ce qui constituera la 10e étape du Tour. 



Pas de répit sur six kilomètres 


L'étape s'annonce corsée : "je ne connais pas beaucoup de montées dont la pente est aussi dure pendant aussi longtemps. Ca doit monter à 10% en moyenne, pendant 6,5 km. Sur les cols, il y a des pentes à 10%, mais sur 100 mètres ou 200 mètres avec des répits. Ici, il n'y en a jamais" apprécie Bernard Thévenet, ancien cycliste et double vainqueur du Tour. 

Le profil de la 10é étape du Tour de France, qui compte l'ascension du Plateau des Glières.
Le profil de la 10é étape du Tour de France, qui compte l'ascension du Plateau des Glières. © Tour de France

Pas de caravane et peu de voitures 


Pour couronner l'effort, un final de deux kilomètres sur les chemins caillouteux du plateau attendra les cyclistes. Pour cette étape si particulière qui s'élancera le 17 juillet, il n'y aura pas de caravanes, et les voitures seront très rares. 

"C'est un lieu historique et fondateur pour la Haute-Savoie, qui s'est libérée, pendant la Seconde Guerre mondiale, par ses propres moyens" rappelle Christian Monteils, président du Conseil départemental. 


durée de la vidéo: 02 min 04
Tour de France 2018 : à quoi ressemblera l'étape du plateau des Glières ? ©France 3 Alpes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport histoire résistance seconde guerre mondiale