Tour de ski : Maurice Manificat brillant deuxième au classement général

Maurice Manificat finit deuxième au classement général du Tour de ski après sa troisième place décrochée à Val di Fiemme dimanche. Et rien n'était gagné d'avance pour le Français.

Le fondeur Maurice Manificat a pris la troisième place de cette étape du Tour de ski. (Archives)
Le fondeur Maurice Manificat a pris la troisième place de cette étape du Tour de ski. (Archives) © Pierre Teyssot / MAXPPP

Une deuxième place au classement général victorieusement défendue. En prenant la troisième place de la dernière étape du Tour de ski dimanche 10 janvier à Val di Fiemme (Italie), le fondeur Maurice Manificat a réussi à conserver sa place sur le podium.

Le vétéran français de 34 ans a réussi un numéro sur les pentes redoutables de l'Alpe Cermis, en contrôlant tous ses concurrents russes sur une mass start de 10 km gagnée par le Russe Denis Spitsov. Au classement général final, les Russes prennent six des sept premières places. Manificat finit à 3 minutes 24 secondes de Bolshunov.

Le skieur de Thyez n'avait aucune chance au départ de refaire son retard sur Bolshunov, qui avait course gagnée avec plus de trois minutes d'avance. Il devait en revanche surveiller ses trois suivants immédiats, Ivan Iakimushkin et Atem Maltsev, qui le talonnaient à cinq secondes, et Denis Spitsov, à 28 secondes.

A l'attaque de l'ascension finale, l'équipe de France a assuré le train, d'abord avec Richard Jouve, puis avec Clément Parisse et Jules Lapierre qui se sont même brièvement échappés pour aller prendre les points bonus placés au km 6,6. Manificat était dans leur sillage, attendant son heure.

 

Manificat attaque

A l'entrée de la section la plus pentue, Manificat a attaqué, est passé en tête et a imprimé un rythme destiné à lâcher ses concurrents au général. Seul Spitsov, dans un premier temps, a pu le rattraper, puis le dépasser. A un kilomètre du but, quatre hommes étaient détachés, Spitsov et Manificat, suivis par un autre Russe, Andrey Melnichenko, pas dangereux au général, et le maillot jaune Bolshunov. 

A plus de 25 secondes, Maltsev et Iakimushkin étaient définitivement battus. Manificat n'avait plus alors qu'à empêcher Spitsov de lui reprendre 28 secondes, ce qu'il a réussi brillamment en terminant à 15 secondes de lui, sur les talons de Bolshunov qui a fourni un dernier effort dans le final.

Au classement général, les Français réussissent un beau tir groupé : Clément Parisse et Hugo Lapalus terminent 9e et 10e à plus de six minutes, alors que Adrien Backscheider et Jules Lapierre se hissent dans le Top-20, respectivement aux 13e et 20e positions.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
italie international ski sport