Trois jeunes militaires décèdent dans un accident de montagne en Italie

Trois militaires italiens, âgés de 23, 26 et 33 ans, sont morts, ce mercredi 29 mai, au cours d'un accident en montagne survenu sur la commune de Val Masino. Le drame a eu lieu lors d'un exercice d'entraînement.

Trois jeunes militaires italiens, membres de la police financière (en italien : Guardia di Finanza ou GDF, NDLR), ont été tués, ce mercredi 29 mai, dans une chute en montagne. L'accident s'est produit au cours d'un exercice d'entraînement dans les Alpes, dans l'extrême nord de la péninsule, a annoncé le ministre des Finances italien.

"Trois jeunes militaires des secours alpins de la police financière sont morts tragiquement à Val Masino durant un exercice d'entraînement", a indiqué dans un communiqué Giancarlo Giorgetti, qui s'est uni "à la douleur des familles" des victimes.

La commune de Val Masino, située en Lombardie, comporte de nombreuses montagnes dont le Mont Disgrazia, qui culmine à 3 678 mètres d'altitude.

Selon les médias italiens, les victimes sont tombées dans un précipice à la mi-journée alors qu'elles faisaient de l'escalade dans cette zone limitrophe du canton suisse des Grisons.

Un rocher aurait cédé et leur corde aurait lâché, selon le quotidien Il Corriere della Sera. Toujours d'après le média italien, les victimes sont des hommes âgés de 23, 26 et 33 ans. Deux autres militaires également présents lors des faits s'en sont sortis indemnes.

Deux hélicoptères ont été mobilisés pour leur porter secours, mais les trois militaires étaient déjà morts. Des opérations ont été engagées pour récupérer leurs corps.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité