Cet article date de plus de 8 ans

Tuerie de Chevaline: les enquêteurs lancent un appel à témoins

Ce 30 avril, les gendarmes en charge de l'enquête sur la tuerie de Chevaline lancent un appel à témoins auprès de toute personne qui "connaîtrait ou aurait pu entrer en contact avec un ou plusieurs individus ayant circulé" dans un 4X4 gris vu à proximité du lieu du crime.
Le 5 septembre 2012, deux hommes et deux femmes étaient tués par arme à feu,  en Haute-Savoie, sur la commune de Chevaline.
Le 5 septembre 2012, deux hommes et deux femmes étaient tués par arme à feu, en Haute-Savoie, sur la commune de Chevaline.
Près de huit mois après le début de l'enquête, la gendarmerie explique, dans un communiqué, qu'elle cherche à entrer en contact avec "le propriétaire d'un 4x4, avec conduite à droite, sans doute un BMW X5 de couleur grise (ou toute couleur foncée pouvant s'y apparenter) qui a été vu circulant le long de la Combe d'Ire", à Chevaline le 5 septembre 2012, jour du crime, "entre 15H15 et 15H30".


Les enquêteurs de la section de recherches de Chambéry font appel à toute personne qui connaîtrait les individus ayant circulé à bord de ce véhicule, "dans le bassin d'Annecy, les jours précédents ou suivants la date du crime". "Les occupants de ce véhicule sont recherchés comme témoins, ils ne sont pas nécessairement les auteurs présumés du crime", a précisé un officier de la gendarmerie.

Le numéro vert mis à la disposition du public est le: 0800 002 950.

Après une journée, les enquêteurs ont reçu une trentaine d'appels téléphoniques. 23 appels ont été reçus en France. Quatre coups de fil, un SMS et un mail sont également parvenus à la cellule d'enquête britannique.

"Nous allons maintenant devoir recouper et procéder à des investigations. Certains auteurs de ces appels seront convoqués pour être entendus", a expliqué un officier de la gendarmerie.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tuerie de chevaline criminalité