• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Etat d'urgence : un lieu de prière perquisitionné à Marnaz en Haute-Savoie

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

De nouvelles perquisitions ont eu lieu en Haute-Savoie, ce jeudi 26 novembre, au matin. La gendarmerie s'intéressait plus précisément à un prédicateur soupçonné d'endoctrinement.

Par Aurore Trespeux

Ce jeudi matin, de nouvelles perquisitions ont été effectuées par les forces de gendarmerie, dans la banlieue de Cluses. C'est un prédicateur auto-proclamé, soupçonné d'endoctrinement, qui était visé par cette enquête. Il agirait dans une salle de prière d'un foyer social de Marnaz, normalement réservé aux habitants, essentiellement des ouvriers ou des retraités.

Lors de ces perquisitions, des ordinateurs ont été saisis. Bien que rien n'ait été retenu contre cet homme d'un point de vue judiciaire, il a été assigné à résidence par le Préfet de Haute-Savoie.

Reportage de Serge Worreth et Ingrid Pernet-Duparc
Perquisitions administratives en Haute- Savoie
Intervenant : Kamel Yacoubi responsable de la salle de prière

"Cette salle de prière de Marnaz est une salle de prière officieuse, qui n'est pas reconnue par le conseil français du culte musulman."


"Cette salle de prière de Marnaz est une salle de prière officieuse, qui n'est pas reconnue par le Conseil Français du Culte Musulman. Nous avons cherché plusieurs fois des solutions. Et nous savons que dans cette salle des éléments radicaux interviennent." explique Loic Hervé, le maire UDI de Marnaz

Reportage Serge Worreth
Interview de Loïc Hervé Maire UDI de Marnaz
Intervenant : Loïc Hervé Maire UDI de Marnaz

A lire aussi

Sur le même sujet

Opération de sécurité routière à Chambéry

Les + Lus