En Haute-Savoie, et si la clinique de Cluses retrouvait une activité normale?

Ce sont de très bonnes nouvelles pour la clinique de Cluses. L'Agence Régionale de Santé vient de renouveler les autorisations nécessaires à la chirurgie ambulatoire et à la pharmacie. Elle a par ailleurs donné un accord de principe pour le volet médecine.

Reportage vidéo. C'est un service de premiers secours qui accueille les patients de 8 à 19 heures. Mais depuis 1974, la clinique de Cluses a déjà subi 4 liquidations. Elle est passée de 150 salariés, à 10, qui n'ont pas cessé de se battre pour la survie de leur établissement.

Ce mardi 29 mars, Noalys, le groupe d'hopitaux privés lyonnais, a annoncé de bonnes nouvelles. L'ARS a accordé les autorisations pour la chirurgie ambulatoire et la pharmacie. Mais surtout, -et c'est là l'essentiel-, elle a donné un accord de principe sur le volet médecine. Le dossier vient d'être déposé. L'agence a six mois pour l'instruire.

Le projet de Noalys? Un pôle médical complet, en collaboration avec l'hôpital de Sallanches.

Reportage d'Ingrid Pernet-Duparc, Serge Worreth, & François Hubaud
Intervenants : Jean-Loup Durousset, Président du groupe Noalys; Jean-Louis Mivel,Maire de Cluses et conseiller départemental