VIDÉO. Haute-Savoie : Miss France 2019 invitée à la station d'Avoriaz pour promouvoir une montagne sans ski alpin

Dans les stations de sports d'hiver, les remontées mécaniques sont à l'arrêt mais pas la communication qui surfe sur le calme d'une montagne sans ski alpin. La station d'Avoriaz accueille une dizaine d'influenceuses et youtubeuses pour se façonner une autre image.

Une dizaine d'influenceuses sont les invitées de la station d'Avoriaz pour promouvoir une montagne sans ski alpin.
Une dizaine d'influenceuses sont les invitées de la station d'Avoriaz pour promouvoir une montagne sans ski alpin. © France 3 Alpes

Le défi est de taille pour les stations de sport d'hiver. Comment attirer des vacanciers à l'heure de la fermeture des remontées mécaniques ? L'une des pistes explorées, c'est de passer par des figures des réseaux sociaux. Une dizaine de jeunes femmes ont ainsi été invitées à la station d'Avoriaz, en Haute-Savoie. En contrepartie, elles produisent du contenu pour promouvoir une montagne pure, vierge et inédite cette année.

"On montre du live [direct, NDLR] que ce soit sur YouTube, sur TikTok, sur Instagram, Facebook... C'est des communautés qu'on doit travailler aujourd'hui, explique la responsable communication de la station, Aurélie Berthollier. Et je pense aussi que les classes de neige se perdent. Les enfants ne vont plus à la montagne donc la question, c'est comment l'amener aux plus jeunes ?"

Les influenceuses, youtubeuses et athlètes invitées dans la station haut-savoyarde sont suivies par des communautés allant de 300 000 à 3 millions d'abonnés sur Instagram. La communication est assez simple : une station qui accueille, une marque de vêtements qui invite, et des modèles qui racontent une histoire, en général sublime.

Miss France 2019 invitée à la station d'Avoriaz pour promouvoir une montagne sans ski alpin

 

Vendre du rêve

Parmi ces invitées de marque, il y a Miss France 2019, la Polynésienne Vaimalama Chaves. "Si on a été invitées, c'est aussi parce qu'on a du monde qui regarde ce qu'on fait. On essaye de partager les bons plans. Venir à la montagne en hiver, même si les remontées mécaniques sont fermées, ça reste un bon plan parce qu'il y a énormément d'activités à faire à côté. Des raquettes, du ski de fond, on a fait du ski de randonnée et c'était une découverte vraiment belle", se rappelle la reine de beauté, suivie par quelque 605 000 abonnés sur Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vaimalama (@vaimalamachavesoff)

Leur outil de travail, c'est leur téléphone, à coups de photos et de story. Aussitôt éblouies, aussitôt mis en ligne. "L'audience ne nous importe pas vraiment, tempère la responsable des relations publiques pour Roxy monde, Alena Jeangrand. Ce qui compte le plus pour nous, c'est que la personne qu'on invite soit connectée avec nos valeurs. Un chiffre, ça reste un chiffre. Mais si on a quelqu'un de très dynamique, très positif et que son audience répond à ça, c'est quelqu'un qui va nous intéresser."

Atelier méditation, séance luge au coucher du soleil... Pendant trois jours, la station d'Avoriaz vend du rêve aux jeunes femmes, la cible du jour, grâce à ses invitées. Et dans quelques semaines, ce sont les familles que la station des Portes du Soleil tentera de capter. Une mission à la hauteur de la saison, imprévisible.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stations de ski économie tourisme réseaux sociaux société