• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'homme retrouvé mort dans son appartement à Vienne (Isère) s'était bien suicidé

Le corps retrouvé dimanche 24 mars dans un état de décomposition avancée a été autopsié mercredi 27 mars. Celle-ci a confirmé la thèse du suicide, des traces de sulfure d'hydrogène ont été relevées sur le corps qui n'a toujours pas été formellement identifié. 

Par France 3 Alpes

L'autopsie pratiquée mercredi 27 mars a donc confirmé la thèse du suicide. L'autopsie a permis de révéler la présence de sulfure d'hydrogène, un gaz extrêmement toxique et inflammable. 

Il faudra encore patienter une semaine, jusqu'à la réception des analyses de l'ADN prélevé sur la corps, pour avoir la certitude qu'il s'agissait bien du locataire de l'appartement, un homme de 37 ans qui n'avait pas donné de nouvelles à sa mère depuis près de deux mois.

Son corps avait été découvert par les pompiers dimanche 24 mars à Vienne. 

Sur le même sujet

concours du bûcheron aux 7 Laux

Les + Lus