Cet article date de plus de 6 ans

IMAGES. Dieux du Stade: le FCG se paie 2 mois avec Jonathan Wisniewski et Henry Vanderglas

Comment les joueurs du FCG peuvent-ils se racheter auprès de leurs supporteurs après leur cuisante défaite du 19 décembre face au Stade Français? On a trouvé pour eux, en vous offrant deux mois du célèbre calendrier des Dieux du Stade. Jonathan Wisniewski et Henry Vanderglas font oublier les peines!
Vanderglas - Wisniewski
Vanderglas - Wisniewski © Dieux du Stade
Cela fait 15 ans maintenant que les Dieux du Stade s'affichent nonchalamment sur les pages des calendriers. Et, ironie du sort, l'histoire est liée à celle du Stade Français, ce même club parisien qui a étrillé Grenoble lors de son passage au Stade des Alpes. Grrr. Passons, aujourd'hui le calendrier accueille des joueurs de toutes les équipes et des athlètes d'autres sports. Cette année, en têtes d'affiche, on retrouve le footballeur Djibril Cissé, les frères Karabatic, perles du handball tricolore... On découvre même les visages (oui enfin pas que) de deux joueurs du FCG: Jonathan Wisniewski et Henry Vanderglas. Cette semaine, leur passage à la librairie Arthaud de Grenoble a été très remarquée, rapporte nos confrères du Dauphiné Libéré

Alors pour oublier la défaite de vendredi, on a pensé avoir trouvé le remède: trois photos des rugbymens locaux. Comme on le voit, le travail est à l'honneur, au moins sur les deux clichés de Jonathan. Remarquez, ça se voit aussi sur un terrain qu'il bosse dur!

Diaporama
© Dieux du Stade
© Dieux du Stade
© Dieux du Stade

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
people fc grenoble rugby rugby sport