Un individu placé sous contrôle judiciaire dans l'affaire d'une fusillade meurtrière à Grenoble en 2016

4 individus ont été interpellés et mis en garde à vue dans le cadre de la fusillade meurtrière survenue avenue de Teisseire à Grenoble le 25 avril 2016. Un des mis en cause, agé de 22 ans a été mis en examen puis placé sous contrôle judiciaire. 

Par Daniel Despin

Selon un communiqué du Parquet de Grenoble daté de ce jeudi 3 octobre 2019, 4 individus dont 3 domiciliés dans l'agglomération grenobloise, ont été interpellés et mis en garde à vue cette semaine dans le cadre de meurtres commis en bande organisée à Grenoble le 25 avril 2016.

A l'issue de ces gardes à vue, un mis en cause de 22 ans a été présenté à un juge d'instruction puis placé sous contrôle judiciaire. Il est soupçonné d'être en lien avec l'affaire de meurtres commis en bande organisée à Grenoble le 24 avril 2016.

Ce jour là 3 individus avaient été la cible de tirs par arme à feu alors qu'ils circulaient à pied, avenue de Teisseire. Deux des victimes, Mounir Diabi (28 ans) et Akrem Nouari (22 ans), décédaient des suites de leurs blessures. 

Le procureur de Grenoble, Eric Vaillant, a par ailleurs précisé que les investigations se poursuivaient, notamment à Thonon-les-Bains en Haute-Savoie, pour interpeller le principal suspect, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt pour ces faits de meurtres commis en bande organisée.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus