Un individu placé sous contrôle judiciaire dans l'affaire d'une fusillade meurtrière à Grenoble en 2016

Publié le Mis à jour le
Écrit par Daniel Despin .

4 individus ont été interpellés et mis en garde à vue dans le cadre de la fusillade meurtrière survenue avenue de Teisseire à Grenoble le 25 avril 2016. Un des mis en cause, agé de 22 ans a été mis en examen puis placé sous contrôle judiciaire. 

Selon un communiqué du Parquet de Grenoble daté de ce jeudi 3 octobre 2019, 4 individus dont 3 domiciliés dans l'agglomération grenobloise, ont été interpellés et mis en garde à vue cette semaine dans le cadre de meurtres commis en bande organisée à Grenoble le 25 avril 2016.

A l'issue de ces gardes à vue, un mis en cause de 22 ans a été présenté à un juge d'instruction puis placé sous contrôle judiciaire. Il est soupçonné d'être en lien avec l'affaire de meurtres commis en bande organisée à Grenoble le 24 avril 2016.

Ce jour là 3 individus avaient été la cible de tirs par arme à feu alors qu'ils circulaient à pied, avenue de Teisseire. Deux des victimes, Mounir Diabi (28 ans) et Akrem Nouari (22 ans), décédaient des suites de leurs blessures. 

Le procureur de Grenoble, Eric Vaillant, a par ailleurs précisé que les investigations se poursuivaient, notamment à Thonon-les-Bains en Haute-Savoie, pour interpeller le principal suspect, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt pour ces faits de meurtres commis en bande organisée.


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité