crise laitiére en Haute -loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alfonso Martinez

Entre la crise du lait de 2009 et la fin de la régulation européenne les producteurs sont inquiets pour leur avenir.

video title

Haute-loire Producteurs de lait de montagne

la production laitière a traversé trois années de crise et de doutes. Crise du prix du lait en 2009, la fin de la régulation européenne à l'horizon 2014 qui inquiète les agriculteurs et en Haute Loire notamment le démantèlement d'une coopérative de collecte de lait en 2010...

Les producteurs de montagne souhaitent réagir à la fin des quotas européens comme ici  au Bouchet Saint Nicolas ils s'organisent pour une meilleure promotion de leur produit.un engagement pour mettre en vente du lait de montagne produit avec de l'herbe produite sur leur exploitation.Une valeur ajoutée pour ne pas reter sur le bord du chemin.

Julien est adhérent de la toute nouvelle association des producteurs de lait de montagne du massif central. Avec les 140 autres adhérents de la Haute Loire il compte bien faire de son lait de zone de montagne une marque reconnue par le consommateur. Inquiet des soubresauts de la profession qui démotive la production, il est urgent selon lui de mettre de la valeur ajoutée à son travail.

images groupe discute, etc..vaches etc..

L'association existe depuis un an seulement et tente de convaincre les producteurs des zones de montagne qui n'ont pas de produit phare transformé ou AOC et qui pourraient être les oubliés de la réorganisation de la filière, à la fin des quotas. Mais les producteurs restent encore difficiles à convaincre

 

Avec 500 adhérents pour le moment sur les 7 départements du massif central, l'association multiplie les réunions, elle vise au moins 3000 producteurs qui pourraient signer la charte. Un engagement à nourrir à 70 % les animaux avec de l'herbe produite sur l'exploitation et la volonté de promouvoir la future marque Lait de montagne....un travail de séduction qui prend du temps, ou comment transformer ce liquide en or blanc...

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité