En Isère, ces 2 sénateurs qui ne veulent pas entendre parler de l'interdiction de la chasse le dimanche

Ils appellent à rétablir "des vérités sur la chasse". En Isère, en pleine polémique après l'accident mortel de Montriond, en Haute-Savoie, 2 sénateurs Les Républicains publient un communiqué ce vendredi 2 novembre 2018. Ils refusent notamment l'interdiction de la chasse le dimanche.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © VaLérie Vrel - Maxppp
Frédérique Puissat et Michel Savin, sénateurs Les Républicains de l'Isère, appellent à rétablir "des vérités sur la chasse", dans un communiqué conjoint publié ce vendredi 2 novembre 2018. Après l'accident mortel qui a coûté la vie à un Vététiste en Haute-Savoie et après les appels de plusieurs associations à interdire la chasse le dimanche, ils prennent la défense des chasseurs.

 

Les appels à interdire la chasse le dimanche se sont multilpliés



Selon les 2 sénateurs, "la campagne orchestrée actuellement pour supprimer la chasse le dimanche utilise comme bien souvent la désinformation" écrivent-ils dans leur communiqué. D'après eux, "les zones ouvertes au public et aux promeneurs sont très préservées. Le tir est interdit le mercredi et dimanche dans toutes les forêts gérées par l’Office National des Forêts. Le tir est également interdit en direction des voies ouvertes au public, des chemins ruraux et à proximité des habitations".

Après l'accident du 13 octobre dernier, au cours duquel un pratiquant de VTT a été tué par un chasseur à Montriond, en Haute-Savoie, les appels à interdire la chasse se sont multipliés, du côté des associations environnementales comme la FRAPNA, mais pas seulement.

Chez les politiques, Emilie Chalas, députée LREM, s'est ainsi dite favorable à l'interdiction de la chasse le dimanche, sur les 3 départements de l'Isère et des 2 Savoie, régions dans lesquelles les pratiquants sont particulièrement nombreux à fréquenter la nature.
 


Une atteinte aux libertés individuelles ?



Dans leur communiqué publié ce vendredi, Frédérique Puissat et Michel Savin estiment que "les fédérations de chasseurs ont fait des efforts considérables pour réduire les accidents de chasse". Pour eux, "interdire la chasse le dimanche serait une nouvelle atteinte aux libertés individuelles au détriment, encore, des classes moyennes vivant dans un monde rural. Le dimanche est bien souvent le seul jour où ces personnes peuvent s’abonner à leur passion".

La solution pour les 2 sénateurs ? Une "formation encore plus poussée des chasseurs" et "un partage de l’information entre tous les utilisateurs de la nature".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident de chasse faits divers accident