• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

En Isère, “Entreprendre pour apprendre” veut développer l'esprit d'entreprise chez les jeunes

Trait d'union entre le monde de l'éducation et celui de l’entreprise, EPA accompagne tous les jeunes de 9-25 ans quelque soit leur parcours. Exemple en Isère au sein d'AG2R la Mondiale.
 

Par Jean-Christophe Pain

"Entreprendre pour Apprendre", c'est le nom d'une association agréée par le ministère de l'Education Nationale.

L'association veut développer l'esprit d'entreprise chez les jeunes, comme un trait d'union entre le monde entrepreneurial et celui de l'éducation. A travers des projets concrets et très variés de "mini-entreprises". 

Ce jour-là, EPA faisait découvrir à des lycéens la problèmatique du "bien-être au travail" au sein de l'entreprise AG2R La Mondiale.

Objectif de cette journée d'échange et de sensibilisation : parvenir à trouver une solution pour améliorer les conditions de travail dans l'entreprise.

Chaque projet est encadré par un salarié du groupe d'assurance. Et chaque groupe présente son idée devant un jury composé des partenaires d' EPA : élus, entrepreneurs et représentants de l'Education Nationale.

 
En Isère, le réseau "Entreprendre pour apprendre"
Intervenants : Marie-Pierre Charvet Chargée de l'activité sociale AG2R La Mondiale Alpes, Dominique Mateo Chargé de mission école et entreprise Reportage : N. Rapuc, F. Ebbhah, H. Cadet-Petit, G. Neyret


Prochaine journée de réflexion dans le cadre du programme scolaire : le 5 avril sur le thème de l'anti-gaspillage.

Et, pour tous, rendez-vous le 7 mai prochain à Minatec Grenoble pour le Salon des mini-entreprises, où de nombreux jeunes présenteront leurs projets aux partenaires et au grand public.

 L'interview de Jonathan Simonard, coordinateur du réseau EPA
Jonathan Simonard interviewé par Aurélie Massait


"Entreprendre Pour Apprendre" est membre du réseau mondial "Junior Achievement Worldwide". Ce mouvement, né en 1919 aux Etats-Unis, veut préparer les jeunes au monde professionnel. Son principe : mobiliser des entrepreneurs locaux pour développer des programmes qui forment les jeunes, du primaire aux universités, à l’expérience entrepreneuriale.









 

Sur le même sujet

Expérimentation de lutte contre l'ambroisie

Les + Lus