En Isère, les musiciens du Louvre Grenoble lancent une pétition pour alerter l'opinion

Vendredi 5 décembre, la ville de Grenoble a fait part de son intention de supprimer la subvention de 438.000 euros accordée aux Musiciens du Louvre Grenoble. "Un coup sévère, voire fatal" pour les musiciens. Pour dénoncer cette décision, ils ont donc décider de lancer une pétition en ligne.

© France 3 Alpes
La mairie de Grenoble a décidé de ne pas continuer à verser de subventions à l'ensemble musical des Musiciens du Louvre. Un choix qui "met en danger la survie de la formation", selon son chef d'orchestre et fondateur Marc Minkowski qui alerte l'opinion et demande une décision plus graduelle.

Même si Marc Minkowski et les Musiciens se disent "conscients du contexte budgétaire, et prêts à participer à l’effort comme ils l’ont exprimé à la Mairie depuis plusieurs mois", ils considèrent que "de passer de 438 000 à zéro n’est pas seulement faire des économies. Cela signifie le rejet de l’Orchestre, le mépris de ses publics et la négation du travail de fond mené depuis 20 ans sur le territoire."

Selon eux, "cette décision, annoncée avant que la concertation sur la politique culturelle ait eu lieu, mettra fin à 50 ans d’orchestre professionnel dans la ville. Elle portera un coup sévère, voire fatal, à cet ensemble français parmi les plus renommés à l’international."

Les musiciens ajoutent que cette décision "menace l’emploi des 5 musiciens permanents, des 11 salariés de l’équipe artistique et administrative, ainsi que l’activité de 220 musiciens intermittents alors même que le Maire et son Adjointe aux cultures se sont engagés publiquement envers les intermittents et les salariés de la culture."

Ils ont donc lancé une pétition en ligne pour alerter l'opinion et les Grenoblois. Il y a eu déjà plus de 4000 signataires. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique