Coronavirus : un foyer de contamination identifié à l'hôpital de Bourgoin-Jallieu en Isère

Une recrudescence des cas de Covid-19 a été constatée à l'hôpital de Bourgoin-Jallieu, classé comme foyer de contamination par l'ARS. Les personnes ayant été en contact avec les malades vont être testées et isolées.

Douze personnels hospitaliers ont été contaminés par le nouveau coronavirus au centre hospitalier Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu.
Douze personnels hospitaliers ont été contaminés par le nouveau coronavirus au centre hospitalier Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu. © Jean Francois SOUCHET / MAXPPP
Huit personnels de l'hôpital Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu (Isère) ont été infectés par le Covid-19 depuis le début du mois de mai, dont trois en l'espace d'une semaine. Ce qui a conduit l'Agence régionale de santé (ARS) à classer l'établissement comme "cluster", c'est-à-dire foyer de contamination du nouveau coronavirus, a-t-on appris vendredi 29 mai, confirmant une information de BFMTV.

Selon le Groupe hospitalier nord-Dauphiné (GHND), qui gère notamment cette structure, les trois derniers cas détectés "ont été espacés en réalité de plus de 7 jours". L'établissement a déployé un dispositif pour repérer les cas contacts, les personnes ayant été en contact rapproché avec les malades. Ils seront tous "dépistés et isolés", informe l'ARS.

"Le dispositif d'analyse doit identifier si ces cas correspondent ou non à une chaîne de contamination", ajoute le GHND dans un communiqué. Les personnels contaminés appartiennent à des services différents, nous a indiqué le service presse de l'hôpital. "Un rappel à la vigilance a néanmoins été effectué par les équipes d’hygiène" au sein de l'établissement.

L'ARS se charge, elle, de repérer ces mêmes personnes contacts, mais dans l'environnement privé des malades. "L’objectif est que ces personnes contacts observent immédiatement une période d’isolement de 14 jours et soient testées", selon les autorités sanitaires. Depuis le début de l'épidémie, 51 personnes travaillant au sein du GHND ont été infectées par le nouveau coronavirus, ce qui représente "moins de 2% de ses effectifs".


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter