CARTE. Faune, flore, minéraux : la nature sous un nouveau jour pour la 19e Nuit des musées dans les Alpes

Visiter une grotte au crépuscule ou guetter l'arrivée des papillons de nuit... Dans les Alpes, plusieurs musées proposent des animations autour de la nature dans le cadre de la 19e édition de la Nuit européenne des musées.

Dans la pénombre de la nuit, une expérience toute nouvelle s'offre aux visiteurs des musées. Dans les Alpes, vous pourrez visiter une grotte de nuit, participer à un blind test sur le lac Léman ou encore découvrir des serres botaniques à la lueur d'une lampe torche. Autant d'événements organisés pour la Nuit européenne des musées, ce samedi 13 mai.

Dans le cadre de cette opération, lancée en 2005, les musées ouvrent leurs portes au public en soirée, de la tombée de la nuit à minuit, une fois par an. En complément, ils proposent souvent des animations insolites : jeu de piste, visite à la lampe de poche, concert, ou encore création théâtrale.

Faune, flore, minéraux, milieu aquatique : dans la région, la nature est à l'honneur. Vous pouvez retrouver une sélection d'événements proches de chez vous sur la carte ci-dessous.

Au cœur du minéral

Quand la lumière s'amenuise, les visiteurs peuvent tout de même en prendre plein les yeux. Et tout d'abord dans le monde minéral. Ce samedi 13 mai, les 2 000 pièces du musée des Cristaux (Chamonix, Haute-Savoie) se parent de leurs habits de lumière. "On va proposer une autre scénographie lumineuse, avec moins de lumière ambiante et des jeux de lumière colorée, pour produire l'effet d'une grotte", détaille Eymeric Fousse, agent d'accueil du musée. Des cristalliers accompagneront les visiteurs pour leur dévoiler tous les mystères de ces minéraux.

Si certains veulent visiter une vraie grotte dans le calme de la nuit, c'est possible aux grottes de Saint-Christophe (Savoie). De jour comme de nuit, il fait plutôt sombre dans ces cavités rocheuses, alors quelle différence ? "En temps normal, la lumière est allumée, précise Sophie Pinsseau, médiatrice culturelle. Là, on va tout éteindre. Ça va jouer sur l'ambiance !" Les visiteurs auront pour seul éclairage celui qu'ils amèneront : lampe de poche ou lampe frontale. La visite guidée d'1 h 30 abordera plusieurs thématiques, notamment la géologie, la formation des grottes et un peu d'histoire avec la voie sarde à proximité.

Flore et faune à la lueur des lampes de poche

Deuxième étape du voyage nocturne : la flore et la faune. Si vous préférez prendre un bol d'air frais, en Isère, le musée Hébert (La Tronche, Isère) vous propose de (re)découvrir ses deux hectares de jardin au crépuscule. Deux styles s'y mêlent : à l'italienne et à l'anglaise. Ce parc a été façonné par le peintre Ernest Hébert, à la façon des jardins de la Villa Médicis à Rome, où il a résidé.

Toujours dans la botanique, les trois serres du jardin des plantes de Grenoble (Isère) seront exceptionnellement ouvertes en soirée. Des passiflores aux orchidées, en passant par les cactus et autres succulentes, toutes ces plantes se présenteront sous un nouveau jour… dans le faisceau des lampes de poche.

Peut-être croiserez-vous quelques insectes dans le jardin du musée Hébert ou au jardin des plantes, car la nuit des musées est aussi propice à l'observation d'espèces nocturnes. Le musée du Félicien (Argentine, Savoie), qui aborde le quotidien des paysans d'autrefois, propose ainsi d'observer les papillons de nuit dans leur environnement naturel, avec les éclairages d'un spécialiste.

Les plus téméraires pourront pousser la porte du muséum d'histoire naturelle de Chambéry (Savoie). Une boîte les attendra à l'entrée de chaque salle. Les visiteurs pourront y glisser leur main et tenter de deviner ce qui s'y cache.

Plongée dans le milieu aquatique

Dernière halte de la visite nocturne : le monde aquatique. Le musée de l'eau (Pont-en-Royans, Isère) s'explorera lui aussi dans une lumière tamisée. La visite guidée se terminera avec une dégustation d'eau à l'aveugle, pour la goûter autrement. "Toutes les eaux se ressemblent quand on les regarde, mais en fermant les yeux, on développe plus l'odorat et le goût. Car toutes les eaux ne se valent pas : il y en a des perlées, des gazeuses, des plates, des plus ferreuses…" détaille Angélique Meugnier, chargée de communication du musée.

Les lacs ont aussi leur place dans la programmation de la Nuit européenne des musées dans les Alpes. L'écomusée de la pêche et du lac (Thonon-les-Bains, Haute-Savoie) propose ainsi un blind test musical sur le lac Léman et le milieu aquatique : "L'eau et le lac en chansons". Le lac du Bourget, quant à lui, révèlera ses secrets à Aqualis (Aix-les-Bains, Savoie)… encore vous faudra-t-il résoudre les énigmes !

Si vous n'êtes pas couche-tard, une séance de rattrapage est possible le matin du dimanche 14 mai. Toujours dans le cadre de la Nuit des musées, le musée de Hières-sur-Amby (Isère) organise une balade à vélo de 25 km le long de la ViaRhôna, à la découverte du Rhône, de son histoire et de son environement.