Covid-19 : la campagne de vaccination a démarré ce 4 janvier en Isère dans les Ehpad et les services gérontologiques

VIDEO.Alors que les premiers vaccins ont été administrés dans le Rhône la semaine dernière, les choses ont tardé en Isère à se mettre en place. La vaccination concerne en priorité les Ehpad et tous les personnels de santé de plus de 50 ans, et ne peut concerner pour l'instant que 5000 personnes.

Au Centre Gérontologique de l'Hôpital Sud à Grenoble ce 4 janvier 2021. Les "consentements" des personnes âgées avaient été recueillis en amont
Au Centre Gérontologique de l'Hôpital Sud à Grenoble ce 4 janvier 2021. Les "consentements" des personnes âgées avaient été recueillis en amont © France 3 Alpes

La campagne est donc officiellement lancée. C'est le CHUGA (CHU Grenoble Alpes) qui en sera le pivot. Sa mission est de stocker une partie des vaccins et de coordonner leur distribution auprès des autres établissements. Il a reçu la semaine dernière de quoi commencer à vacciner près de 5000 personnes.

 

Les Ehpad, prioritaires cette semaine

Priorité aux personnes âgées plus fragiles, c'est d'ailleurs ce matin dans le centre de gérontologie du Centre hospitalier Sud que le premiers patients ont été vaccinés " sans vraiment de réticences" au contraire, comme l'a contasté l'équipe de France 3 Alpes ce 4 janvier.

Concernés également dans l'immédiat, les Ehpad d'Entre-Deux-Guiers, de Coublevie, celui du CHU de la Mure, et celui de Tullins. Les personnels de ces établissements, de plus de 50 ans, en contact avec les visiteurs et les résidents sont également prioritaires lors de cette première vague.

 

Elargissement de la vaccination aux personnels soignants de plus de 50 ans 

Exposés en première ligne, les soignants de plus 50 ans du secteur public ou privé sont prioritaires. Un premier centre de vaccination a été ouvert ce 4 décembre au CHU de Grenoble pour les professionnels de l'hôpital et des autres secteurs de santé.

"Le CHU", précise l'ARS dans son communiqué "s'est mis dès dimanche en relation avec les établissements du département afin d'évaluer les besoins et les opérations de vaccination vont pouvoir démarrer dans les jours qui viennent".

Un comité de pilotage stratégique en Isère a été créé. La campagne de vaccination se fait sous la coordination de la préfecture et de l'ARS (Agence régionale de santé). Une cellule opérationnelle promet de faire "régulièrement le point du terrain".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins