Covid-19 : l'appel à la grève des enseignants suivi dans les Alpes du nord, des écoles devraient rester fermées

Publié le
Écrit par Antoine Belhassen
Illustration. La grève de ce jeudi 13 janvier pourrait être suivie par près de 75 % des enseignants du premier degré.
Illustration. La grève de ce jeudi 13 janvier pourrait être suivie par près de 75 % des enseignants du premier degré. © Daniel Cole/AFP

Un appel à la grève des enseignants du premier et du second degré a été lancé pour cette journée du jeudi 13 janvier. Dans les Alpes du nord, comme ailleurs en France, les enseignants manifestent contre le protocole sanitaire mis en place dans écoles, collèges et lycées.

Ce pourrait être une "mobilisation historique" de la part du corps enseignant. Une intersyndicale a appelé à la grève des enseignants du premier et second degré, ce jeudi 13 janvier, contre le protocole sanitaire dans les écoles face à la cinquième vague du Covid-19.

Le premier syndicat du primaire, le SNUipp-FSU, a estimé, mardi 11 janvier, que 75 % des enseignants du premier degré seraient grévistes et que la moitié des écoles seraient fermées jeudi.

Dans l'académie de Grenoble, qui regroupe cinq départements (l'Isère, la Savoie, la Haute-Savoie, l'Ardèche et la Drôme), la mobilisation devrait également être importante.

La moitié des écoles fermées en Isère ?

Rien que dans le département de l'Isère, le syndicat SNUipp-FSU estime que la grève sera, là aussi, suivie à 75 % dans les écoles et collèges : "On pense que la moitié des écoles pourraient être fermées", précise Phillipe Blot, représentant syndical.

"C'est compliqué en ce moment. Le protocole change tout le temps, on ne sait plus quoi faire et nous devons gérer l'interface avec les parents, poursuit-il. Plus la crise sanitaire évolue, plus le protocole sanitaire est allégé, on ne comprend pas. Ca suffit."

Outre plus de clarté dans les décisions, Philippe Blot revient sur une des revendications de l'intersyndicale : "Nous demandons plus de moyens humains. Lorsqu'un professeur est positif au Covid-19, sa classe est fermée, puisque les enfants ne peuvent pas être transférés dans d'autres classes. Pour éviter ces fermetures, on demande des recrutements d'enseignants, de remplaçants." 

Plusieurs manifestations prévues dans les Alpes

Des appels au rassemblement ont été lancés dans les grandes villes des Alpes du nord. A Chambéry, les syndicats ont donné rendez-vous aux manifestants à 14 heures devant le Palais de justice. La fin de la manifestation devrait avoir lieu place Caffe, après le compte-rendu de l'audience avec le préfet de Savoie.

En Isère, le SNUipp-FSU doit tenir une assemblée générale, à 13 heures, au rectorat de Grenoble pour faire le bilan des situations des écoles, collèges et lycées dans le contexte actuel. A 15 heures, un rassemblement est prévu place de Verdun.

L'accueil des élèves subira également des perturbations en Haute-Savoie. La ville d'Annecy a déjà prévu de mettre en place des services d'accueil, pour les enfants dont les classes sont fermées, dans les écoles de Romains, Glaisins et Vieugy. Un rassemblement à Annecy est également prévu à 14 heures devant la préfecture de Haute-Savoie.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.