L'Etablissement Français du Sang lance un appel urgent à la mobilisation générale en Auvergne-Rhône-Alpes

Au plus fort de la Pandémie, les donneurs de sang se sont mobilisés, mais depuis le déconfinement, les dons sont en baisse. En AURA, l'Établissement français du sang lance un appel urgent à la mobilisation.
Photo d'illustration - Un homme donne son sang lors d'une campagne de don de sang EFS (Etablissement Francais du Sang)
Photo d'illustration - Un homme donne son sang lors d'une campagne de don de sang EFS (Etablissement Francais du Sang) © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Alors que les donneurs de sang ont répondu présent au plus fort de la crise sanitaire, ils sont moins nombreux depuis le déconfinement. Une situation qui inquiète l'Établissement français du sang (EFS), car les besoins des patients sont toujours aussi importants, voire davantage avec la reprise de l’activité hospitalière. 

Les réserves de sang sont désormais en dessous du seuil d’alerte et tout indique qu’elles continuent de baisser, d'où cet appel urgent lancé par l'EFS Auvergne-Rhône-Alpes, dans un communiqué qui invite les donneurs de sang à se remobiliser. L'organisme de collecte rappelle par ailleurs, qu'un rendez-vous pour donner son sang est toujours possible en zone rouge comme en zone verte.

Dans les faits, l'EFS fait face à deux difficultés majeures. D'une part, l'annulation de nombreuses collectes mobiles et d'autre part, une baisse des prélèvements en général, du fait du renforcement des mesures sanitaires qui ralentissent les procédures. 

Conséquence : depuis le 11 mai, la fréquentation des donneurs est en baisse. Inquiet, l'EFS invite les donneurs à prendre le relai de ceux qui se sont mobilisés jusque-là, pour faire remonter le niveau de réserve avant l’été, et le maintenir jusqu’au mois de septembre.

Cette pénurie de donneurs est valable dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes qui n'a que 12 jours de stock disponible alors qu'il lui en faut 14. Sachez qu'il n'est pas nécessaire de connaître son groupe sanguin pour se rendre dans un centre de collecte (le groupe sera déterminé lors de la prise de sang sur place), et qu'en ce moment, l'EFS recherche plus particulièrement des donneurs du groupe 0 - (donneurs universels). Rappelons aussi, que 1 400 dons sont nécessaires chaque jour en Auvergne-Rhône-Alpes, pour couvrir les besoins des malades. 

Sachez enfin que dans les 120 maisons du don ainsi que sur l’ensemble des collectes mises en place sur le territoire, l’EFS a mis en place des mesures-barrières et de distanciation, avec port de masque fourni pour tous les volontaires. "Chacun est invité à se rendre sur un lieu de collecte pour donner son sang, un geste particulièrement nécessaire dans la période de crise sanitaire que nous vivons", précise le communiqué.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société confinement : conseils pratiques