Festival de l'Alpe d'Huez : pour José Garcia, président du jury, “l'important, c'est le plaisir d'entendre rire”

L'acteur José Garcia est président du jury de cette 23e édition du festival de l'Alpes d'Huez. / © France 3 Alpes
L'acteur José Garcia est président du jury de cette 23e édition du festival de l'Alpes d'Huez. / © France 3 Alpes

José Garcia préside le jury de cette 23e édition du festival de l'Alpe d'Huez, rendez-vous incontournable des comédies, du 14 au 19 janvier 2020. Rencontre avec l'humouriste, qui a constitué un jury hétéroclite et intergénérationel. 

Par SMl avec DB

Alors que le festival de l'Alpe d'Huez a débuté mardi 14 janvier et se poursuivra jusqu'à dimanche, Damien Borelly a rencontré pour France 3 le président du jury de cette 23e édition du festival des films de comédie, José Garcia. 

Il a fallu attendre la 23ème édition pour que vous soyez président du jury à l'Alpe d'Huez... 

C'est vrai, il a fallu beaucoup de temps parce qu’en fait, je suis incapable de juger mes pairs, ou mes compères, ou mes camarades. Je n’ai jamais réussi à le faire, il m’a fallu un peu de maturité. Je ne suis pas sûr d’y arriver aujourd'hui, mais en tout cas on va essayer de faire de notre mieux pour que le résultat soit le plus juste et le plus honnête possible. 

Quel est votre rapport au festival ?

L'Alpe d'Huez m’a tellement porté chance. J’étais là pour la première session avec La Vérité si je mens 1. Ça ne me rajeunit pas ! Tous les films que je suis venu présenter ici ont fait des cartons. Alors je sais à quel point ce festival est important pour les comédies. Ce sont des comédies qui connaissent des succès de la décennie. Il y eu Bienvenue chez les Ch'tits par exemple [qui a fait plus de 20 millions d’entrées, ndlr].

Comment avez-vous composé le jury ?
​​​​​​
Je voulais un jury complètement hétéroclite, multigénérationnel, capable de pouvoir débattre des films. On a deux superbes actrices que sont Chloé Jouannet et Sabrina Ouazani, qui sont d’une autre génération que la mienne. On a également Bob Sinclar, un DJ. Il y a aussi Nicholas Benamou, un ami, qui est réalisateur, et moi, qui suis acteur. Et on va pouvoir mélanger tout ça et on a envie de faire la fête et de montrer à quel point ce festival est fun ! 

Quels sont vos critères pour choisir les lauréats ? 


On a une très belle programmation. Ce qui est très beau, c’est que le prix du public est le prix le plus important ici. Parce que nous, on va essayer de coller, mais on ne sait pas du tout ce que le public choisira. Ce qui est très important, c’est d’arriver avec le plus d’ouverture possible parce que la comédie, c’est d’abord le plaisir d'entendre des salves de rire ! 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus