• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets jaunes : quatre interpellations et deux blessés à Voreppe, en Isère

Les forces de l'ordre ont eu recours à des gaz lacrymogènes pour repousser les manifestants / © Patrick Pinto
Les forces de l'ordre ont eu recours à des gaz lacrymogènes pour repousser les manifestants / © Patrick Pinto

Après une journée intense de mobilisation, les Gilets jaunes de Voreppe, en Isère, ont rendu la route départementale 3 à la circulation peu avant 19 heures ce samedi 22 décembre. Quatre d'entre-eux ont été interpellés par les forces de l'ordre. 

Par France 3 Alpes

Ils ont tenu toute la journée leurs positions, aux abords du péage de Voreppe. Plus de 350 Gilets jaunes étaient rassemblés, toute la journée du samedi 22 décembre, sur la Départementale 3. Leur objectif était simple : rejoindre les barrières de péage pour laisser passer gratuitement automobilistes et vacanciers. Peine perdue, après une journée d'action riche en rebondissement, les Gilets jaunes ont échoué. Et ont fait face à de très nombreuses grenades lacrymogènes envoyées par les forces de l'ordre. 

Parfois tendue, la journée s'est terminée par deux blessés légers et quatre interpellations parmi les manifestants. Trois d'entre-eux ont été placés en garde à vue. Le quatrième a été relâché et sera poursuivi dans un cadre contraventionnel, selon les gendarmes de l'Isère. Quant à la Départementale 3, elle a été rendue à la circulation peu avant 19 heures. 

En vidéo, le reportage tourné à Voreppe le samedi 22 décembre : 
Gilets jaunes à Voreppe

Sur le même sujet

Béatrice Van Oost Directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône

Les + Lus