Le Mont Granier sans surveillance après le vol de panneaux solaires à Chapareillan en Isère

La structure métallique sur laquelle étaient fixés les panneaux solaires / © Nathalie Rapuc - France 3 Alpes
La structure métallique sur laquelle étaient fixés les panneaux solaires / © Nathalie Rapuc - France 3 Alpes

Des panneaux solaires ont été volés à Chapareillan en Isère. Ils alimentaient en électricité les instruments de mesures installés au Mont Granier pour prévoir d'éventuels éboulements.

Par Yann Gonon

Le vol a des conséquences financières mais aussi scientifiques. A Chapareillan, en Isère, le Mont Granier, connu pour ses éboulement récents, est désormais sans surveillance depuis le vol de panneaux solaires qui alimentaient les instruments de mesures.

Sur place, il restes les câbles sectionnés et une structure métallique tordue. Le vol a été découvert ce jeudi 14 juin 2018 sur la commune de Chapareillan, en Isère. Deux panneaux photovoltaïques, d'1 mètre sur 50 centimères, installés par le laboratoire Isterre et par la mairie, ont été dérobés.

Les câbles d'alimentation ont été sectionnés / © France 3 Alpes.
Les câbles d'alimentation ont été sectionnés / © France 3 Alpes.

Au delà de l'aspect financier, c'est l'aspect scientifique qui préoccupe sur place. Les panneaux servaient à alimenter plusieurs instruments de surveillance du Mont Granier.

La montagne est connue pour ses nombreux éboulements. La montagne avait beaucoup bougé au printemps 2016. Sa face nord est particulièrement surveillée depuis une vingtaine d'années.


Le laboratoire Isterre a porté plainte.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Siran (15) : un projet de parc éolien divise le village

Les + Lus