• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Affaire de viol présumé au FCG: les joueurs suspendus n'ont pas réintégré l'équipe

© Anne Hédiard / France 3 Alpes
© Anne Hédiard / France 3 Alpes

Ce matin les entraînements ont repris en présence du public au Stade des Alpes, pour la mise en place en vue du match contre Castres. Les six joueurs entendus dans le cadre de l'affaire de viol présumé ne sont pas présents. "L'enquête n'est pas terminée" a justifié le club.  

Par Tamara Drawn

C'est la première fois depuis l'affaire que les entraînements s'ouvrent à nouveau au public. Pas de Stade Lesdiguières ce matin, c'est au Stade des Alpes que les joueurs du club ont effectué ce qu'on appelle la "mise en place". 

Pour les néophytes du rugby, il s'agit d'une sorte de répétition générale en vue du match qui opposera les Grenoblois à Castres, 3e au classement général. Une rencontre importante, et le FCG n'est pas vraiment favorite.

Le club a donc à coeur de se recentrer, de limiter les dégâts... 

Les six joueurs entendus ces derniers jours dans le cadre de l'enquête pour viol présumé n'ont pas réintégré l'équipe. Une décision que la communication du FCG justifie. Sans nouvelles de la justice, l'enquête n'est pas terminée et les six joueurs restent suspendus. 

Une prudence que Maître Michèle Girot-Marc, l'avocate de Denis Coulson ne comprend pas : "comme les autres il est ressorti libre, ça veut dire concrètement en terme de procédure il n'y a rien" s'étonne-t-elle. 

Reportage Anne Hédiard, Maire Michellier, Eric Achard:
Affaire du viol présumé au FCG : les joueurs suspendus n'ont pas réintégré l'équipe
Intervenants : Lilian Saseras, Thomas Bianchin, Michèle Girot-Marc - France 3 Alpes - Anne Hediard et Marie Michellier

 

A lire aussi

Sur le même sujet

concours du bûcheron aux 7 Laux

Les + Lus