Au CHU de Grenoble, un patient atteint d'une scoliose opéré via une technique révolutionnaire

© Daniel Despin
© Daniel Despin

Mardi 3 avril 2018, le chirurgien orthopédique pédiatrique, Aurélien Courvoisier, a opéré un jeune homme de 15 ans atteint d'une scoliose. Une opération très peu courante en France. Seuls le CHU de Lyon et le CHU de Grenoble la pratiquent. 

Par Mai-Linh Nguyen-Stephan

L'opération de la scoliose, encore peu pratiquée en France, est courante de l'autre coté de l'océan Atlantique. Le Canada et les Etats-Unis la pratiquent depuis 2014. 

En France, seuls deux chirurgiens la pratiquent, dont le professeur Aurélien Courvoisier du CHU de Grenoble. 

Ce mardi 3 avril, c'est sur un jeune homme d'une quinzaine d'années que le médecin va réaliser cette chirurgie mini-invasive de la scoliose (déviation sinueuse de la colonne vertébrale).


Une nouvelle technique chirurgicale innovante


À l'aide de vis et d'un câble mis en tension entre les vertèbres, l'objectif est de relancer la croissance dans la concavité pour que la colonne vertébrale se corrige dans les mois et les années qui suivent l'opération. 

Seulement 3 ou 4 incisions de 2 à 3 cm sont nécessaires pour l'ensemble de l'opération. Le chirurgien place alors des implants au niveau des vertèbres grâce à une caméra placé au niveau du thorax. 

Une opération encore expérimentale qui se pratique sur les adolescents qui n'ont pas encore terminé leur croissance.

Opération d'une scoliose

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus