Basket : "rendez-vous dans un an", la fierté des joueuses de La Tronche Meylan malgré leur défaite face à Toulouse

Publié le
Écrit par O.B avec Lysandra Chadefaux

Les basketteuses de la Tronche Meylan se sont inclinées de peu face à Toulouse (57-61), lors de la finale retour des play-offs de Ligue féminine 2. La rencontre a eu lieu ce samedi soir, à la patinoire Polesud de Grenoble devant 3 000 spectateurs survoltés. Une soirée mémorable pour les joueuses iséroises.

"Je ne peux pas être déçue ce soir, au contraire" confie Aurore Patou, joueuse du Basket Club La Tronche Meylan, à l’issue d’un match au score serré.

Les Iséroises se sont à nouveau inclinées face à leurs adversaires toulousaines à l’occasion du match retour de la finale des play-offs de Ligue féminine 2. Score final : 61 à 57.

La seule chose que j’ai envie de dire à tout le monde c’est "rendez-vous dans un an, même lieu, même heure, mais cette fois-ci ce sera pour nous".

Aurore Patou, joueuse du Basket Club La Tronche Meylan.

Un match à rebondissements

Dès les premières minutes de la rencontre, les joueuses du BCTM prennent l’avantage. Dans le deuxième quart-temps, les Toulousaines prennent les devants et basculent en tête à la mi-temps (31-32). La suite de la rencontre sera mouvementée. Le BCTM revient au score puis Toulouse reprend l'avantage. Encouragées par leurs supporters, les basketteuses iséroises ne lâchent rien, se battent jusqu'au bout... mais s'inclinent finalement (57-61).

"Toulouse est une belle équipe" affirme Mikaël Cortay, l'entraîneur du BCTM.

Pour devenir grand, il faut avoir été petit à un moment. On a été petit, ça y est, et on va essayer de devenir plus grand.

Mikaël Cortay, entraîneur du BCTM.

3 000 spectateurs survoltés

Les basketteuses de La Tronche Meylan n'ont pas affronté les Toulousaines dans le gymnase de leur commune mais dans la grande patinoire Polesud de Grenoble, transformée pour l'occasion en parquet de basket. 3 000 spectateurs étaient présents, dans une ambiance survoltée.

Au-delà de l'enjeu sportif, l'organisation de cette finale aura permis un joli coup de projecteur sur le Basket Club La Tronche Meylan et évidemment, sur le basket féminin.